La recherche de trois jeunes Israéliens qui ont disparu en Cisjordanie jeudi et qui sont présumés enlevés par des terroristes palestiniens pourrait durer plusieurs jours, a déclaré un haut responsable militaire à la Dixième chaîne samedi.

L’officiel anonyme a déclaré que certains progrès ont été réalisés durant la nuit, mais qu’il ne saurait pas donner de détails. « Il y a un certain nombre de lignes de l’enquête, » a-t-il dit. « Ce n’est pas un incident de plusieurs heures, nous nous préparons à y passer des jours. Cela ne va pas être court ».

Le fonctionnaire a confirmé que les forces de sécurité avaient procédé à plusieurs arrestations nocturnes dans la région de Hébron, expliquant qu’ils y ont recours dans l’espoir de se rapprocher du « cercle intérieur » des ravisseurs.

Le Hamas a déclaré que 16 de ses membres avaient été arrêtés, dont plusieurs anciens prisonniers. Les Palestiniens ont également affirmé que les troupes israéliennes ont confisqué les bandes des caméras de surveillance dans la zone, apparemment pour numériser leurs images pour y trouver des indices.

Le responsable de l’armée a ajouté que Tsahal a déployé son unité de parachutistes d’élite ainsi que d’autres unités spéciales dans la région de Hébron, à la chasse aux indices.

Il a précisé qu’il n’était pas clair si les garçons disparus étaient encore en vie, notant pourtant qu’il serait difficile pour un groupe terroriste de garder les otages en vie cachés en Cisjordanie pour une longue période, en raison de la forte présence de l’armée israélienne.

Les responsables israéliens ont exprimé leur inquiétude quant à savoir s’il s’agit d’une tentative de contrebande à l’égard des adolescents. Les forces sécuritaires ont mis en place des barrages routiers et renforcé les contrôles à travers la Cisjordanie.

« Les capacités de renseignement de Tsahal en Judée et Samarie sont très bonnes », a déclaré l’analyste militaire vétéran Ron Ben Yishai à Ynet, utilisant le nom biblique de la Cisjordanie. « Il y a beaucoup de capteurs déployés sur le terrain, en plus de l’intelligence humaine que les agents du Shin Bet utilise. Nous avons vu qu’ils utilisent des drones et des ballons d’air pour empêcher tout mouvement des [jeunes] kidnappés. »

Le responsable militaire a déclaré qu’il y avait une bonne coordination avec l’Autorité palestinienne sur les efforts de recherche à tous les niveaux. Il a ajouté que l’AP a très bien compris que ce n’était pas « juste un autre attentat terroriste » et reconnu l’impact et les possibles répercussions.

Le Hamas, qui a salué le « succès » de l’enlèvement sans en revendiquer la responsabilité, a fustigé l’AP sur la coordination avec Israël.

Le porte-parole du Hamas à Gaza, Fauzi Barhoum, a déclaré samedi que la coopération sécuritaire entre les deux parties pour localiser les ravisseurs « héroïques » était une « marque de honte. »