COVID: mise en garde contre les voyages en Russie, Seychelles et Argentine
Rechercher

COVID: mise en garde contre les voyages en Russie, Seychelles et Argentine

À moins d'une amélioration significative de la situation, ces pays seront ajoutés à la liste des "pays rouges", considérés comme présentant un grand risque d'infection par le virus

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Deux officiers de police patrouillent sur une Place Rouge presque vide, avec la cathédrale Saint-Basile, au centre, et la tour Spasskaya à Moscou, en Russie, le 20 avril 2020. (Crédit : AP Photo/Alexander Zemlianichenko)
Deux officiers de police patrouillent sur une Place Rouge presque vide, avec la cathédrale Saint-Basile, au centre, et la tour Spasskaya à Moscou, en Russie, le 20 avril 2020. (Crédit : AP Photo/Alexander Zemlianichenko)

Le ministère de la Santé a émis dimanche un avertissement important pour les Seychelles, l’Argentine et la Russie en raison de la résurgence du coronavirus dans ces pays.

À moins d’une amélioration significative de la situation, ces trois pays seront ajoutés à la liste des « pays rouges », considérés comme présentant le plus grand risque d’infection par le virus.

Les voyages vers les pays rouges depuis Israël ne sont possibles qu’avec l’autorisation d’une commission gouvernementale spéciale. Le retour de ces endroits nécessite deux semaines de quarantaine, même pour les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID-19.

L’avertissement a été émis à la suite d’une évaluation de la situation jeudi dernier, a indiqué le ministère.

Des employés d’un cimetière transportent le corps d’une victime du COVID-19 pour l’enterrer à Buenos Aires, en Argentine, le 22 mai 2021. (Crédit : Mario De Fina/AP)

Le ministère a également mis en garde contre les voyages dans les pays d’Afrique et d’Amérique centrale et du Sud, ainsi qu’en Grèce, en Égypte, en Allemagne, en Serbie, en Pologne, en Croatie et en Roumanie.

Une liste complète des recommandations pour les voyages dans les pays du monde entier est disponible sur le site du ministère de la Santé (lien en hébreu). Jusqu’à présent, seuls l’Ukraine, l’Éthiopie, le Brésil, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Mexique et la Turquie sont considérés comme des pays rouges.

La Russie a été l’un des pays les plus durement touchés par la pandémie de coronavirus, avec le sixième plus grand nombre de cas dans le monde.

Moscou a imposé un confinement strict lorsque la pandémie s’est répandue dans le pays au printemps dernier, mais la plupart des mesures ont été levées au bout de plusieurs mois, les autorités ayant choisi de protéger l’économie en difficulté et de fonder leurs espoirs sur la vaccination pour enrayer l’épidémie.

Bien qu’une campagne de vaccination de masse ait débuté début décembre, en avance sur la plupart des pays, la Russie a eu du mal à vacciner ses citoyens.

Il y a deux semaines, les Seychelles ont été le pays qui a enregistré le plus grand nombre de cas par habitant – 2 858 pour 100 000 habitants. Ces chiffres ont été obtenus bien que 61 % de la population ait été entièrement vaccinée.

La majorité des citoyens ont reçu le vaccin chinois Sinopharm, d’autres ont reçu le vaccin AstraZeneca, selon CNBC. La chaîne a indiqué que l’Organisation mondiale de la santé examinait les données en raison du nombre élevé de personnes vaccinées dont le test était positif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...