L’Institut Weizmann signe un accord avec une université des Emirats sur l’IA
Rechercher

L’Institut Weizmann signe un accord avec une université des Emirats sur l’IA

"On dit que la science ne connaît pas de frontières", a déclaré le directeur du centre de recherche de Rehovot à propos de l'accord rendu possible par la normalisation

Alon Chen (à droite), directeur de l'Institut Weizmann des sciences, et le sultan Ahmed Al Jaber brandissent des copies du protocole d'accord signé entre l'institut basé à Rehovot et l'Université d'intelligence artificielle Mohamed bin Zayed. (Avec l'aimable autorisation de l'Institut Weizmann des sciences)
Alon Chen (à droite), directeur de l'Institut Weizmann des sciences, et le sultan Ahmed Al Jaber brandissent des copies du protocole d'accord signé entre l'institut basé à Rehovot et l'Université d'intelligence artificielle Mohamed bin Zayed. (Avec l'aimable autorisation de l'Institut Weizmann des sciences)

L’Institut Weizmann des sciences a annoncé dimanche avoir conclu un accord de coopération en matière de recherche sur l’intelligence artificielle avec une institution universitaire des Emirats arabes unis, après qu’Israël et les Emirats ont décidé de normaliser leurs relations diplomatiques.

L’Institut Weizmann a déclaré avoir signé un protocole d’accord avec la Mohamed bin Zayed University of Artificial Intelligence lors d’une cérémonie virtuelle samedi. Le directeur de l’Institut Weizmann conduira prochainement une délégation à Abou Dhabi pour finaliser l’accord.

Selon un communiqué de l’Institut Weizmann, basé à Rehovot, l’accord permettra des programmes d’échange, des conférences et des séminaires, ainsi qu’un nouvel institut commun pour l’IA.

« Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de collaborer avec cette institution unique et pionnière et de faire avancer ensemble le domaine de l’intelligence artificielle », a déclaré Alon Chen, directeur de Weizmann, dans le communiqué.

« On dit que la science ne connaît pas de frontières », a-t-il ajouté. « J’ai bon espoir que cette collaboration entre scientifiques d’une même région sera un exemple éclatant de cette expression, et qu’elle repoussera les frontières de la connaissance humaine. »

Israël et les Emirats ont annoncé le 13 août établir des relations diplomatiques complètes. Vendredi, le président américain Donald Trump a annoncé que le Bahreïn suivrait les EAU dans l’établissement de relations avec Israël et participerait à la signature de l’accord de normalisation à la Maison Blanche mardi.

Les EAU et le Bahreïn sont les troisième et quatrième pays arabes à accepter des relations officielles avec Israël, après l’Égypte et la Jordanie.

Les responsables israéliens et américains ont exprimé l’espoir que d’autres pays arabes suivront, avec des relations basées sur des intérêts commerciaux et sécuritaires mutuels, et une inimitié partagée envers l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...