Patti Smith parmi plus de 600 musiciens qui appellent au boycott d’Israël
Rechercher

Patti Smith parmi plus de 600 musiciens qui appellent au boycott d’Israël

Un courrier accuse Jérusalem de mener "un projet colonial décidé à procéder au nettoyage ethnique de la population palestinienne"

La chanteuse américaine Patti Smith en concert lors de la remise du prix Nobel à Stockholm, le 10 décembre 2016. (Crédit : AFP PHOTO/TT News Agency/JESSICA GOW)
La chanteuse américaine Patti Smith en concert lors de la remise du prix Nobel à Stockholm, le 10 décembre 2016. (Crédit : AFP PHOTO/TT News Agency/JESSICA GOW)

Patti Smith et Julian Casablancas du groupe The Strokes figurent parmi plus de 600 musiciens ayant signé une lettre appelant les artistes à éviter de donner des concerts en Israël.

« Nous vous appelons à nous rejoindre en refusant de vous produire dans les institutions culturelles complices en Israël », dit la lettre, qui a commencé à circuler jeudi dans les médias.

La missive affirme que l’État juif a commis des crimes de guerre dans ses combats récents contre le Hamas, dans la bande de Gaza, et que « le gouvernement israélien mène à bien un projet colonial décidé à procéder au nettoyage ethnique de la population palestinienne ».

Roger Waters, ancien homme fort du groupe Pink Floyd et éminent activiste du mouvement BDS (Boycott, Divestment and Sanctions) figure parmi les signataires, mais il est difficile de dire s’il est à l’origine du courrier. Waters a convaincu un certain nombre de musiciens de signer des lettres similaires dans le passé, mais cela semble être le groupe le plus important d’artistes ayant jamais appelé au boycott.

Parmi d’autres musiciens de renom ayant apposé leur signature, le groupe Rage Against the Machine, le groupe de rap Run the Jewels, Serj Tankian de System of a Down, et le DJ et batteur Questlove.

Certains artistes juifs ont signé également, notamment Peter Silberman de The Antlers, un groupe indie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...