Un sondeur juif néerlandais caricaturé en marionnettiste ; le journal s’excuse
Rechercher

Un sondeur juif néerlandais caricaturé en marionnettiste ; le journal s’excuse

Le rédacteur en chef a déclaré que l'image et le trope "rappellent trop de souvenirs de caricatures antisémites de la période nazie et n'auraient jamais dû être publiés"

Maurice de Hond représenté comme un marionnettiste dans le journal Volkskrant aux Pays-Bas, le 19 avril 2021. (Crédit : Volkskrant via JTA)
Maurice de Hond représenté comme un marionnettiste dans le journal Volkskrant aux Pays-Bas, le 19 avril 2021. (Crédit : Volkskrant via JTA)

Un grand quotidien néerlandais a présenté ses excuses pour avoir publié une caricature décrivant un sondeur politique et entrepreneur juif comme un marionnettiste.

Pieter Klok, rédacteur en chef de De Volkskrant, a publié une déclaration indiquant que l’image et le trope « rappellent trop de souvenirs de caricatures antisémites de la période nazie et n’auraient donc jamais dû être publiés ».

La caricature, qui figurait lundi en couverture du supplément culturel du journal de gauche, représentait Maurice de Hond lorgnant et tenant un jeu de ficelles de marionnettes. L’article portait sur une campagne médiatique menée par Maurice de Hond en faveur d’un meurtrier qui, selon lui, a été condamné à tort en 1999.

Parmi les critiques de la caricature figurait un ancien dirigeant du parti travailliste néerlandais, Lodewijk Asccher, qui a des racines juives et a été la cible d’une rhétorique antisémite.

Ronny Naftaniel, président du Conseil central des Juifs des Pays-Bas, a déclaré que l’image rappelait le Völkischer Beobachter, un quotidien du parti nazi allemand des années 1930.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...