50 personnalités juives US dénoncent « l’idéologie de la justice sociale »
Rechercher

50 personnalités juives US dénoncent « l’idéologie de la justice sociale »

Parmi les signataires d'une lettre qui dénonce l'étouffement du libre débat, figurent les écrivains conservateurs Bret Stephens et Bari Weiss, des universitaires et des rabbins

Bret Stephens lors d'un sommet des chrétiens unis pour Israël à Washington, le 13 juillet 2015. (Crédit : Alex Wong/Getty Images via JTA)
Bret Stephens lors d'un sommet des chrétiens unis pour Israël à Washington, le 13 juillet 2015. (Crédit : Alex Wong/Getty Images via JTA)

JTA — Une lettre ouverte publiée mercredi et signée par une cinquantaine d’éminents juifs américains met en garde contre la montée de « l’idéologie de la justice sociale », décrite comme une force « pernicieuse » qui est « aux antipodes du judaïsme » et menace d’étouffer le libre débat et les valeurs démocratiques aux États-Unis.

Le groupe qui a organisé la lettre et nombre de ses signataires disent avoir été inspirés par la lettre de Harper de l’année dernière, qui présentait un argument similaire sur la censure des opinions impopulaires dans la sphère publique.

Parmi les signataires de la « Jewish Harper’s letter » figurent d’éminents écrivains conservateurs comme Bret Stephens, Bari Weiss et Seth Mandel, de grands universitaires et auteurs comme Stephen Pinker et Daniel Gordis, ainsi que des rabbins de premier plan comme David Wolpe du Sinai Temple de Los Angeles.

Ils ont été réunis par une nouvelle initiative, le Jewish Institute for Liberal Values.

La lettre appelle les Juifs à prendre des mesures contre la « suppression de la dissidence » qui dominerait les États-Unis.

« La tradition juive chérit le débat, respecte le désaccord et valorise les questions ainsi que les réponses », indique la lettre. « Nous, membres de la communauté juive, ajoutons nos voix au chœur croissant qui soutient nos principes libéraux, s’oppose à l’imposition d’une idéologie, encourage les discussions ouvertes sur des sujets difficiles et s’engage à réaliser une Amérique plus juste. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...