10 ans de prison pour avoir prévu des attentats contre des missions dont Israël
Rechercher

10 ans de prison pour avoir prévu des attentats contre des missions dont Israël

Une cour jordanienne a condamné mercredi à dix ans de prison deux Jordaniens qui planifiaient de commettre des attentats contre les ambassades de Russie, d'Israël et d'Iran à Amman

Déploiement des forces de sécurité jordaniennes avant une manifestation devant l'ambassade israélienne à Amman, le 28 juillet 2017. (Crédit : Khalil Mazraawi/AFP)
Déploiement des forces de sécurité jordaniennes avant une manifestation devant l'ambassade israélienne à Amman, le 28 juillet 2017. (Crédit : Khalil Mazraawi/AFP)

Une cour jordanienne a condamné mercredi à dix ans de prison deux Jordaniens qui planifiaient de commettre des attentats contre les ambassades de Russie, d’Israël et d’Iran à Amman, a rapporté un journaliste de l’AFP présent au procès.

Les deux hommes d’une vingtaine d’années ont été reconnus coupables d’avoir « fabriqué des explosifs » et « comploté » dans le but de commettre des « actes terroristes », et d’avoir « promu les idées d’un groupe terroriste ». La Cour de sûreté de l’Etat jordanien les a condamnés a dix ans de prison avec travaux forcés.

Selon l’acte d’accusation consulté par l’AFP, les deux Jordaniens étaient des partisans du groupe Etat islamique (EI) et prévoyaient de « faire exploser les ambassades russe, israélienne et iranienne en 2016 à l’aide d’engins piégés ».

Ils ont été arrêtés en mars 2016, avant d’avoir pu mener à bien leurs attaques, selon la Cour de sûreté d’Etat.

Cette cour traite toutes les semaines des affaires classées « terroristes ».

En juin 2016, un attentat-suicide revendiqué par l’EI avait tué sept militaires jordaniens près du point de passage de Rokbane, à la frontière syrienne.

Depuis, la Jordanie a durci les peines prononcées à l’encontre des partisans et membres de groupes jihadistes, et renforcé les mesures de sécurité à sa frontière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...