2 Israéliens blessés dans l’attentat de l’aéroport de Bruxelles, rapatriés en Israël
Rechercher

2 Israéliens blessés dans l’attentat de l’aéroport de Bruxelles, rapatriés en Israël

Chaim Winternitz et Mendy Farkash, hospitalisés à Jérusalem pour des blessures modérées, étaient en Belgique pour des funérailles

Une ambulance israélienne à côté d'une voiture de patrouille de la police des frontières (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Une ambulance israélienne à côté d'une voiture de patrouille de la police des frontières (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Deux Israéliens qui ont été blessés dans les attaques terroristes à Bruxelles la semaine dernière ont été rapatriés en Israël jeudi soir et hospitalisés à l’hôpital Hadassah, situé dans le quartier d’Ein Kerem à Jérusalem.

Les deux personnes, identifiées par les médias ultra-orthodoxes israéliens comme étant Chaim Winternitz et Mendy Farkash, des membres de la branche hassidique Belz âgés d’une vingtaine d’années, ont été blessés à l’aéroport de Bruxelles, où ils attendaient pour embarquer sur un vol à destination d’Israël.

Les médias israéliens ont rapporté jeudi que les deux hommes étaient dans un état stable. Ils seraient hospitalisés dans les unités de soins intensifs et orthopédiques et pourraient sortir dans les prochains jours.

Les deux beaux-frères de Jérusalem, étaient à Bruxelles pour les funérailles d’un parent, ont précisé les médias ultra-orthodoxes. Ils ont été rapatriés en Israël par leur compagnie d’assurance, a indiqué Ynet.

Trente-deux personnes ont été tuées et 340 personnes ont été blessées dans les attentats à l’aéroport de Bruxelles et du métro de la capitale belge, le 22 mars.

Walter Benjamin, une autre des victimes de l’attaque, un Juif belge qui a perdu une jambe, a annoncé qu’il allait immigrer en Israël.

Walter Benjamin pendant son entretien avec la Deuxième chaîne israélienne depuis son lit d'hôpital à Bruxelles, le 28 mars 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne )
Walter Benjamin pendant son entretien avec la Deuxième chaîne israélienne depuis son lit d’hôpital à Bruxelles, le 28 mars 2016. (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne )

« Je vais probablement emballer mes biens, monter dans un avion et commencer à chercher un petit appartement en Israël », a-t-il déclaré à la Deuxième chaîne dimanche, ajoutant qu’il veut être près de sa fille, qui vit là-bas, jusqu’à ce qu’elle s’enrôle dans l’armée israélienne. « C’est la chose la plus importante dans la vie pour moi ».

L’aéroport, fermé depuis que son hall de départ a été détruit dans les attentats, a déclaré qu’il avait reçu le feu vert des services d’incendie et de l’Autorité de l’aviation civile belge « pour un redémarrage partiel des vols de passagers ».

« L’aéroport est donc techniquement prêt à réouvrir », a-t-il dit dans un communiqué jeudi. « Toutefois, les autorités doivent encore prendre une décision formelle sur la date de la réouverture. Jusqu’à vendredi soir, il n’y aura pas de vols de passagers à l’aéroport de Bruxelles ».

Dans le but de mettre fin au chaos causé par la fermeture d’une plaque tournante aérienne européenne importante, des centaines d’employés ont organisé des exercices cette semaine pour tester les installations d’enregistrement temporaires ainsi que les mesures de sécurité renforcées.

En vertu des dispositions temporaires, l’aéroport de Zaventem serait capable de gérer 800 passagers en départ par heure – environ 20 % de la capacité normale, a-t-il indiqué.

AFP et JTA ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...