40 Palestiniens arrêtés pour avoir tenté d’entrer en Israël sans permis
Rechercher

40 Palestiniens arrêtés pour avoir tenté d’entrer en Israël sans permis

L'armée explique que ces raids servent à réprimer ceux qui aident des dizaines de milliers de personnes à entrer clandestinement en Israël pour travailler

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les images de l'arrestation de 40 Palestiniens entrés en Israël pour y trouver du travail, le dimanche 4 mars 2018 (Capture d'écran)
Les images de l'arrestation de 40 Palestiniens entrés en Israël pour y trouver du travail, le dimanche 4 mars 2018 (Capture d'écran)

Les forces israéliennes ont arrêté 40 hommes palestiniens qui tentaient d’entrer clandestinement en Israël dimanche, en début de matinée. Elles les ont attrapés à proximité de la barrière de sécurité, au sud de Jérusalem, a précisé l’armée.

Cette opération conjointe a été menée par des soldats de l’armée israélienne et des agents de la police des frontières qui ont mené une série de raids le long de la ligne de jonction, la zone de Cisjordanie située entre la carrière de sécurité et la frontière avec l’Etat juif.

L’armée a expliqué que l’opération avait pour objectif d’empêcher les Palestiniens d’entrer en Israël sans permis de travail et de mettre un terme aux réseaux informels de personnes aidant les Palestiniens à entrer illégalement dans le pays.

L’armée a fait savoir que les 40 suspects arrêtés au cours de cette opération ont été remis à la police et au Shin Bet pour être interrogés, probablement pour rassembler des informations sur ceux qui les ont aidés à traverser la frontière.

Les responsables de l’Etat juif estiment qu’entre 50 000 et 60 000 Palestiniens travaillent clandestinement en Israël, souvent dans le secteur de la construction.

Les forces chargées de l’application de la loi répriment occasionnellement ce phénomène, procédant à des arrestations de masse sur les sites de construction suite à un attentat terroriste, mais détournent, en général, le regard face à ce problème.

De plus, en Cisjordanie, l’armée israélienne a arrêté 10 suspects palestiniens qui auraient participé à des émeutes violentes ou qui auraient jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats israéliens et sur les routes, a ajouté l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...