5 lions et d’autres animaux vont être exfiltrés du zoo de Gaza
Rechercher

5 lions et d’autres animaux vont être exfiltrés du zoo de Gaza

Les animaux seront examinés fin mars, puis transportés de l'enclave palestinienne vers une réserve de Jordanie

Un lion malade qui a été transféré de la bande de Gaza à un zoo dans la ville de Tulkarem en Cisjordanie, le 10 mars 2016 (Crédit : Ministère de la Défense)
Un lion malade qui a été transféré de la bande de Gaza à un zoo dans la ville de Tulkarem en Cisjordanie, le 10 mars 2016 (Crédit : Ministère de la Défense)

Plus de 40 animaux, dont cinq lions, des singes et des porcs-épics, vont être exfiltrés du zoo de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils vivaient dans de « terribles conditions », a annoncé mercredi une organisation de protection des animaux.

Les animaux seront examinés fin mars, puis transportés de l’enclave palestinienne vers une réserve de Jordanie, quelque 300 kilomètres plus loin, est-il précisé dans un communiqué de l’association britannique Four Paws.

Le propriétaire du zoo de Rafah n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP. Mais Four Paws a indiqué que le transfert des animaux avait été convenu avec lui après « des semaines de négociations ardues ». L’organisation n’a pas précisé les termes de l’accord.

Le parc animalier est le plus ancien de la bande de Gaza.

Le zoo avait fait parler de lui quand quatre lionceaux tout juste nés y étaient morts de froid en janvier. Quelques semaines plus tard, une lionne avait été amputée de ses griffes sous anesthésie pour permettre aux visiteurs de jouer avec elle.

« Nous sommes heureux de mettre fin à cette horreur », a déclaré le chef de la mission de Four Paws, le Dr Amir Khalil, qualifiant les conditions de vie des animaux au zoo de « terribles ».

« Evacuer plus de 40 animaux en quelques jours, (…) c’est notre plus importante mission de sauvetage », a-t-il ajouté. L’organisation a précisé avoir recueilli près de 150 000 signatures demandant notamment la fermeture du zoo.

Selon Four Paws, beaucoup des pensionnaires du zoo de Rafah sont morts sous les bombardements des trois guerres qui se sont déroulées depuis son ouverture en 1999. Les animaux sont arrivés via des tunnels qui relient l’enclave à l’Egypte, aujourd’hui quasiment tous refermés.

L’association Four Paws a déjà mené par le passé de telles opérations à Gaza, dont l’exfiltration du seul tigre de l’enclave en 2016.

En 2017, l’organisation avait aussi sauvé un lion et un ours d’un zoo à Mossoul en Irak, ancien fief de l’organisation Etat islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...