60 députés européens réclament à l’UE l’arrêt de l’aide aux entreprises pro-BDS
Rechercher

60 députés européens réclament à l’UE l’arrêt de l’aide aux entreprises pro-BDS

Les élus ont demandé à Federica Mogherini, chef de la diplomatie de l'UE, de stopper l'aide de l'UE et d'isoler le mouvement anti-israélien

Les membres du Parlement européen participent à une séance de vote au Parlement européen à Strasbourg, en France, le 2 février 2016 (Crédit : AFP / Frederick Florin)
Les membres du Parlement européen participent à une séance de vote au Parlement européen à Strasbourg, en France, le 2 février 2016 (Crédit : AFP / Frederick Florin)

Dans une lettre commune, 60 députés du Parlement européen se sont adressés à Federica Mogherini, en charge des Affaires étrangères de l’Union européenne, pour lui demander de « marginaliser financièrement et politiquement, des organisations telles que BDS, » relate European Jewish Press (EJP). Le BDS consiste à promouvoir le boycott de l’état juif, à travers sa culture, sa politique, sa diplomatie, son tourisme.

Quatre représentants des quatre principaux groupes politiques présents au Parlement européen sont à l’initiative du texte. Il s’agit du député européen Cristian Dan Preda, le député européen Ioan Mircea Pascu (S&D, Roumanie) et le vice-président du Parlement européen, Petras Austrevicius (ADLE, Lituanie), Arne Gericke (ECR, Allemagne).

Le texte « appelle à s’assurer qu’aucun fonds public n'[aille] à des organisations appelant au boycott de l’Etat d’Israël, et demande aux agences européennes de ne pas s’engager avec des entreprises, organisations ou autres entités impliquées dans le mouvement BDS ».

Un texte d’une portée avant tout symbolique, qu’Israël peut considérer comme une petite victoire diplomatique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...