A Berlin, le plus grand magasin d’Europe retire les produits des implantations
Rechercher

A Berlin, le plus grand magasin d’Europe retire les produits des implantations

KaDeWe dit que les produits seront à nouveau vendus lorsqu'ils seront étiquetés conformément à la directive de l'UE

KaDeWe, le plus grand magasin d'Allemagne, à Berlin (Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0, Beek100)
KaDeWe, le plus grand magasin d'Allemagne, à Berlin (Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0, Beek100)

Le plus grand magasin de Berlin a retiré plusieurs produits israéliens de ses rayons suite à la directive de l’Union européenne interdisant les étiquettes « Fabriqué en Israël » sur les produits fabriqués dans les implantations juives de Cisjordanie ou sur le plateau du Golan.

Un porte-parole de KaDeWe (Kaufhaus des Westens) a précisé, cependant, que les marchandises seraient à nouveau vendues par le magasin après qu’elles soient étiquetées en conformité avec les nouvelles directives émises par l’UE.

« Nous avons retiré les produits [israéliens] concernés de notre catalogue, » a déclaré la porte-parole de KaDeWe Petra Fladenhofer au journal allemand Der Spiegel. « Nous allons, après l’étiquetage approprié, les remettre dans nos rayons. »

KaDeWe, créé en 1907 par un homme d’affaires juif, est le plus grand magasin en Europe continentale, servant des dizaines de milliers de clients chaque jour.

En 1927, KaDeWe a été acheté par une entreprise commerciale d’une famille juive et a ensuite été boycotté par les nazis, qui ont finalement saisi le magasin en 1933. Le commerce a rouvert après la Seconde Guerre mondiale et appartient actuellement à une société thaïlandaise.

La directive de l’UE sur l’étiquetage des produits de Cisjordanie et du plateau du Golan a déclenché une réaction féroce de la part du gouvernement israélien ainsi que des dirigeants de l’opposition.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a qualifié la décision d’ « hypocrite » et a accusé l’UE de doubles standards. L’un des membres de son gouvernement a qualifié la directive d’ « antisémitisme déguisé. »

L’impact économique de la mesure est susceptible cependant d’être minime. Alors que l’UE est le principal partenaire commercial d’Israël, les produits des implantations représentent moins de 2 % des 13 milliards d’euros des exportations annuelles d’Israël vers l’Europe.

Une fois que la directive sera mise en œuvre, les consommateurs européens pourront lire sur l’étiquette de la plupart des produits – dont les produits agricoles, l’huile d’olive, les produits cosmétiques et les vins – s’ils ont été fabriqués dans des implantations.

Israël a conquis la Cisjordanie, le plateau du Golan et Jérusalem-Est lors de la guerre des Six Jours en 1967. Il a annexé Jérusalem-Est, et étendu la loi israélienne au Golan, mais n’a fait ni l’un ni l’autre en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...