Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

A Londres, nouvelle manifestation pro-palestinienne sur fond de campagne électorale

Pour la 18e fois depuis les massacres barbares du 7 octobre, des milliers de personnes se sont élancées vers le Parlement britannique dans une marée de drapeaux palestiniens

Des manifestants anti-Israël brandissant des pancartes à la fin de la "Marche nationale pour Gaza", devant la Tour Elizabeth, plus connue sous le nom de la cloche de l'horloge "Big Ben", au Palais de Westminster, qui abrite les Chambres du Parlement, dans le centre de Londres, le 8 juin 2024. (Crédit : Justin Tallis/AFP)
Des manifestants anti-Israël brandissant des pancartes à la fin de la "Marche nationale pour Gaza", devant la Tour Elizabeth, plus connue sous le nom de la cloche de l'horloge "Big Ben", au Palais de Westminster, qui abrite les Chambres du Parlement, dans le centre de Londres, le 8 juin 2024. (Crédit : Justin Tallis/AFP)

Des milliers de Londoniens ont une nouvelle fois défilé samedi dans le centre de la capitale britannique pour réclamer un cessez-le-feu à Gaza, une manifestation aux accents particulièrement politiques à quelques semaines des élections législatives du 4 juillet.

L’organisation Palestine Solidarity Campaign, à l’initiative de ces marches depuis huit mois, avait appelé les Britanniques à venir défiler pour montrer « à tous les partis politiques qu’ils doivent agir pour stopper le génocide à Gaza s’ils veulent notre vote ».

Pour la 18e fois depuis le début de la guerre à Gaza, déclenchée par l’attaque sans précédent du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre, des milliers de personnes se sont élancées en direction du Parlement britannique dans une marée de drapeaux palestiniens.

« Ce qu’Israël fait aux Palestiniens est si moralement inacceptable que le moins que je puisse faire est de descendre dans la rue », a défendu Thomas Rapsey, musicien canadien de 35 ans installé au Royaume-Uni.

« Mais les politiciens n’écoutent pas les gens, ce qui est assez déprimant », a-t-il déploré auprès de l’AFP.

De nombreuses pancartes étaient cette fois à l’effigie de Rishi Sunak, l’actuel Premier ministre conservateur, et de Keir Starmer, son concurrent du Labour, tous les deux en lice pour Downing Street.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak (à droite) et le chef du Parti travailliste Keir Starmer traversent le hall des pairs pour assister à l’ouverture du Parlement, au Palais de Westminster à Londres, le 7 novembre 2023. (Crédit : Alastair Grant/AP)

Certains manifestants ont ainsi appelé à « Virer les Tories« , au pouvoir depuis 14 ans au Royaume-Uni, quand d’autres ont exhorté M. Starmer, ancien avocat spécialiste des droits humains, à « ne pas se cacher » concernant l’offensive d’Israël à Gaza.

« Je n’ai pas vraiment confiance dans la démocratie parlementaire… nous n’avons quasiment entendu aucune proposition de la part des deux principaux candidats » concernant Gaza, a regretté Lucy, analyste de recherche de 26 ans.

La veille, le Labour, grand favori pour cette élection, a inscrit dans son programme un objectif de reconnaissance d’un Etat palestinien, comme l’ont fait plusieurs pays européens il y a quelques jours.

Mais « c’est trop tard, je n’arrive pas à lui faire confiance », a lancé la jeune femme d’un air désabusé.

Près de la Tamise, la manifestation est également passée devant un petit groupe de militants pro-israéliens, postés sous haute surveillance policière avec d’immenses drapeaux et des portraits des otages enlevés il y a huit mois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.