Abdallah II aux députés arabes: Le mont du Temple est seulement pour les Musulmans
Rechercher

Abdallah II aux députés arabes: Le mont du Temple est seulement pour les Musulmans

Le roi de Jordanie a également exhorté l'Union européenne à adopter une position ferme contre Israël suite aux affrontements

La délégation de députés israéliens de la Liste arabe unie à Amman, en Jordanie, le 20 septembre 2015. De droite à gauche: Oussama Silwadi, Aida Touma-Silman, Dr Jamal Zahalka, Ahmed Tibi, Taleb Abu Arar (Autorisation: Liste arabe unie)
La délégation de députés israéliens de la Liste arabe unie à Amman, en Jordanie, le 20 septembre 2015. De droite à gauche: Oussama Silwadi, Aida Touma-Silman, Dr Jamal Zahalka, Ahmed Tibi, Taleb Abu Arar (Autorisation: Liste arabe unie)

Le roi Abdallah II de Jordanie a déclaré dimanche à une délégation de députés arabes de la Knesset que la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem était pour « seulement pour la prière musulmane ».

Abdallah a également réitéré sa critique de la réaction d’Israël face à l’escalade récente de la violence sur le mont du Temple, où est située la mosquée.

L’agitation sur le site a commencé dimanche dernier, à la veille de Rosh Hashana, après que la police, suite à des informations du service de sécurité du Shin Bet, soit intervenue sur le complexe et a trouvé des bombes artisanales et d’autres armes improvisées, apparemment préparées pour une émeute visant à perturber les visites de Juifs sur le site.

« Qu’est-ce que Netanyahu tente d’obtenir avec cette action; essaie-t-il de provoquer une explosion ? », a dmandé Abdallah lors d’une rencontre avec les élus de la liste arabe unie à Amman, selon le site Maariv en hébreu.

Abdallah a dit que les récentes émeutes sur le mont du Temple – le site le plus sacré dans le judaïsme et le troisième site le plussacré de l’islam – serait à l’ordre du jour lors de ses réunions à l’ONU la semaine prochaine.

Le souverain hachémite a par ailleurs appelé l’Union européenne à adopter une « position ferme » contre les « graves violations » israéliennes sur le mont du Temple.

Le roi a appelé, en recevant le président du Conseil européen Donald Tusk, la « communauté internationale et en particulier l’UE à prendre des positions fermes pour arrêter ces graves agressions et violations », selon un communiqué du palais royal.

La délégation de la liste arabe unie devrait ensuite se rendre plus tard cette semaine de Jordanie en Turquie pour une éventuelle rencontre avec le président Recep Tayyip Erdogan afin de discuter de la question.

Une présence juive sur le Mont du Temple est largement considérée par le monde arabe comme une tentative israélienne de prendre le contrôle du site et d’annuler l’accord de statu quo actuel qui permet aux Juifs de le visiter, mais pas d’y prier.

Tant Erdogan qu’Abdallah avaient condamné Israël la semaine dernière pour les affrontements.

Le député Ahmad Tibi de la liste arabe unie a déclaré dimanche sur la radio israélienne que le but de ces rencontres était de discuter du «changement dans le statu quo » sur le mont du Temple.

Plusieurs députés ont qualifié d’antisémites les actions de la délégation de la liste arabe unie ou que leur visite équivalait à une «trahison».

Avigdor Liberman, chef de file du parti d’opposition Yisrael Beytenu, a accusé les députés arabes d’œuvrer pour attiser les tensions.

« Il s’agit une nouvelle étape dans le comportement permanent d’incitation de la part des élus de la liste arabe unie, qui sont engagés nuit et jour par des activités anti-israéliennes, et qui font tout leur possible pour agiter et déstabiliser la situation dans la région et nuire à Israël »

נסיעתם של חברי-כנסת מהרשימה הערבית המשותפת לירדן ולטורקיה לפגישות עם מנהיגים ערבים ״לדון״ בארועים בהר הבית היא עוד צעד ב…

Posted by ‎Avigdor Liberman – אביגדור ליברמן‎ on Sunday, 20 September 2015

Le député Bezalel Smotrich du parti HaBayit HaYehudi a qualifié de «trahison» les actions de la délégation.

« Le théâtre de l’absurde continue», a déclaré Smotrich. « Les députés de la liste arabe unie se joignent à Erdogan ddans ses diatribes antisémites contre Israël. Dans un pays normal un tel acte est appelé trahison ».

Le député Oren Hazan du Likud a également critiqué la rencontre, et a appelé Abdallah et « notre ami de longue date » Erdogan de le rencontrer pour une « perspective réaliste » sur la lutte contre le terrorisme.

« Tibi est à la tête d’une délégation de terroristes dans le processus de paix, prêchant une fausse réalité et diffusant de la haine et des mensonges visant à nuire à Israël », a-t-il dit. «J’invite le roi Abdallah et notre ami de longue date Erdogan de me rencontrer pour recevoir une perspective réaliste sur la vie en Israël et sur la guerre contre le terrorisme. »

Stuart Winer et l’AFP ont contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...