Adoption pour les parents homosexuels : Katz réclame au tribunal plus de temps
Rechercher

Adoption pour les parents homosexuels : Katz réclame au tribunal plus de temps

Haim Katz cherche un report de façon à ce que les professionnels puissent réfléchir au sujet alors que le législateur homosexuel du Likud

Haim Katz, député du Likud et ministre des Affaires sociales, pendant la "Likudyada", rassemblement des membres du Likud à Eilat, le 27 janver 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Haim Katz, député du Likud et ministre des Affaires sociales, pendant la "Likudyada", rassemblement des membres du Likud à Eilat, le 27 janver 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le ministre des Affaires sociales Haim Katz a demandé mardi à la Haute-cour de justice un report pour ré-examiner la question de l’adoption d’enfants par les parents de même sexe, tandis qu’un législateur du Likud a fait savoir qu’il ne voterait plus aux côtés de la coalition jusqu’à ce que les ministères des Affaires sociales et de la Justice n’abandonnent leur recommandation de ne pas autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants sous les termes de la loi israélienne.

Le rapport, conjointement conçu par les ministères du Travail et de la Justice, indiquait que ces derniers s’opposaient à l’adoption par des couples homosexuels parce qu’elle poserait un « poids supplémentaire » sur les épaules de l’enfant, suscitant une vive indignation au sein de la communauté LGBT et chez un grand nombre de politiciens.

Le gouvernement a ainsi apporté sa réponse à une requête qui portait sur la discrimination des couples de même sexe dans le processus d’adoption même si, par la loi, ils sont autorisés à adopter.

Mais Katz a reculé d’un pas mardi, écrivant à la Cour qu’il avait besoin de plus de temps pour permettre aux entités professionnelles de se pencher sur le dossier.

« Ils réexamineront le sujet et prendront en compte toutes les considérations pertinentes », a-t-il écrit, tout en notant que la réforme du service des adoptions avait lieu « afin de la rendre plus efficace pour tous les citoyens désireux d’adopter en Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...