Après le drame à Meron, les autorités locales interdisent un évènement religieux
Rechercher

Après le drame à Meron, les autorités locales interdisent un évènement religieux

Des représentants de la police et des pompiers ont prévenu que le site d'Amuka, qui attire annuellement d'importantes foules, ne répondait pas aux normes de sécurité

Des juifs ultra-orthodoxes sur la tombe du rabbin Yonatan ben Uziel, dans la ville d'Amuka, dans le nord d'Israël, le 10 juin 2018. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Des juifs ultra-orthodoxes sur la tombe du rabbin Yonatan ben Uziel, dans la ville d'Amuka, dans le nord d'Israël, le 10 juin 2018. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Un conseil local du nord d’Israël a décidé de fermer un lieu de pèlerinage religieux de jeudi à samedi soir en raison de son infrastructure dangereuse, suite à la bousculade mortelle survenue le mois dernier au Mont Meron.

La tombe du rabbin Yonatan ben Uziel à Amuka attire généralement de grandes foules le jour de l’anniversaire de sa mort, qui aura lieu cette année le dimanche.

Les autorités locales ont pris cette mesure préventive après que 45 personnes ont été tuées lors de la fête de Lag BaOmer dans la localité voisine de Meron.

Selon la Douzième chaîne, des représentants de la police et des pompiers ont prévenu que le site d’Amuka ne répondait pas aux normes de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...