Arrestation d’un Palestinien ayant filmé des soldats israéliens
Rechercher

Arrestation d’un Palestinien ayant filmé des soldats israéliens

Les médias palestiniens ont identifié l'individu comme reporter pour Palestine TV, sous contrôle de l'Autorité palestinienne

Des soldats israéliens confisquent des machines d'un atelier de fabrication d'armes à feu dans le village de Yatta, dans le sud de la Cisjordanie, le 14 août 2018. (Forces de défense israéliennes)
Des soldats israéliens confisquent des machines d'un atelier de fabrication d'armes à feu dans le village de Yatta, dans le sud de la Cisjordanie, le 14 août 2018. (Forces de défense israéliennes)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un Palestinien tôt mercredi matin dans un village de Cisjordanie au nord de Ramallah pour incitation à la violence contre des soldats israéliens « dans des vidéos qu’il a publiées pendant qu’ils opéraient », a déclaré un porte-parole de l’armée israélienne sans l’identifier.

Le site officiel d’informations de l’Autorité palestinienne (AP) Wafa a rapporté que l’homme était un journaliste, l’identifiant comme étant Ali Dar Ali Ali, reporter pour la télévision palestinienne Palestine TV dirigée par l’AP. Le porte-parole de l’armée israélienne n’a pas précisé que la personne détenue était journaliste.

Dar Ali a diffusé deux vidéos sur Facebook tôt mardi matin, des forces de sécurité israéliennes opérant dans le camp de réfugiés d’Al-Amari près de Ramallah.

Selon l’armée israélienne, la maison de Yousef Abu Hamid, un Palestinien soupçonné d’avoir tué le soldat de l’armée israélienne Ronen Lubarsky plus tôt cette année en lui lançant une dalle de pierre sur la tête, a été cartographiée à al-Amari mardi matin. L’armée cartographie généralement les maisons avant de les démolir.

Ali Dar Ali Ali, reporter pour la télévision palestinienne de l’AP (Capture d’écran)

Dans les deux vidéos publiées par Dar Ali, il ne lance pas explicitement des appels à la violence contre l’armée israélienne.

Le porte-parole de l’armée israélienne a refusé d’identifier la personne détenue, se contentant de dire qu’il avait « systématiquement » publié des vidéos des troupes pendant les opérations.

Ahmad Assaf, un fonctionnaire de l’AP chargé de superviser la télévision palestinienne, n’a pas répondu à une demande de commentaires sur la question.

Les forces israéliennes ont également arrêté 14 autres Palestiniens soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes, de lancer des pierres et de participer à des émeutes violentes contre les forces de sécurité israéliennes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...