Australie : Une école critiquée pour des photos d’élèves en costume de Hitler
Rechercher

Australie : Une école critiquée pour des photos d’élèves en costume de Hitler

L'école publique de Rowena s'est excusée, a retiré les photos de sa page Facebook. Le chef d'un groupe juif a qualifié l'incident "d'odieux"

Une photo publiée par l'école publique de Rowena en Australie montre les élèves vêtus en blackface et dans un costume d'Adolf Hitler lors d'une journée en hommage aux personnalités historiques célèbres (Crédit :  Facebook)
Une photo publiée par l'école publique de Rowena en Australie montre les élèves vêtus en blackface et dans un costume d'Adolf Hitler lors d'une journée en hommage aux personnalités historiques célèbres (Crédit : Facebook)

Une école d’une petite ville de l’Australie a été obligée de présenter ses excuses cette semaine après avoir partagé des photos de ses élèves en costume d’Adolf Hitler ou le visage grimé en noir (blackface).

Parmi les clichés qui ont été publiés sur la page Facebook de l’école publique de Rowena, une photo du principal souriant aux côtés d’un élève au visage maquillé en noir, comme l’athlète afro-américain Jesse Owens, médaillé d’or aux Jeux olympiques de 1936 dans l’Allemagne nazie.

Sur une autre photo, l’élève déguisé en Jesse Owens prend la pose aux côtés de deux camarades, dont l’un porte le costume d’Hitler.

Suite à la controverse déclenchée par ces images, l’école s’est excusée avant de fermer sa page Facebook.

« L’école présente ses excuses sans réserve pour les deux photos postées sur notre page Facebook, hier. Elles ont été enlevées. Ces photos sont inacceptables. L’école publique de Rowena est un environnement d’apprentissage attentif et encourageant. Nous rejetons le racisme sous toutes ses formes », a-t-elle écrit.

Une photo postée par l’école publique Rowena en Australie montre le principal de l’établissement aux côtés d’un élève dont le visage est grimé en noir pendant une journée d’hommage à des personnalités historiques (Crédit : Facebook)

L’école, située dans la ville de Rowena, dans la région des New South Wales, accueille seulement 25 élèves, deux enseignants et un directeur d’établissement, a noté le site d’information australien New Matilda. 200 personnes environ vivent à Rowena.

Les costumes entraient dans le cadre d’une journée d’hommage à des personnalités historiques célèbres qui avait été organisée par l’établissement, a précisé le site.

Le président du groupe juif de défense des droits civils Anti-Defamation Commission, a qualifié les photos »d’odieuses », estimant que l’incident ne devait pas être considéré comme « une blague innocente ».

« C’est une sonnette d’alarme qui nous signale que nous avons beaucoup de travail à faire pour garantir que les étudiants comprendront les malheurs de la Shoah, ainsi que l’histoire affreuse, la déshumanisation et le sectarisme pur représentés par les blackface », a dit jeudi Dvir Abramovich.

« Nous devons donc tous nous demander : Où ces jeunes apprennent-ils que c’est une bonne chose d’endosser de tels costumes ? Et pourquoi le principal, qui est supposé être un modèle, affiche-t-il un même manque grave de jugement en approuvant de telles conduites et en postant ces images ? », a ajouté Abramovich.

Il a indiqué avoir accepté les excuses de l’école mais dit que l’incident montrait qu’il était nécessaire que le gouvernement australien introduise un enseignement sur la Shoah et des programmes anti-préjugés.

Les photos ont été les dernières de la part d’élèves australiens à susciter la controverse après qu’un cliché, au mois de juin, a montré des étudiants d’université habillés en uniformes nazis, en vêtement de prisonnier de camp de concentration et en robes du Ku Klux Klan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...