Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Avant la trêve, Assad déclare vouloir « reprendre » toute la Syrie

Le président syrien est apparu en public pour la prière de l'Aïd dans un ancien fief rebelle repris fin août par l'armée

Le président syrien Bashar el-Assad (4° à droite) pendant les prières de l'Aïd al-Fitr à Homs, le 6 juillet 2016. (Crédit : SANA)
Le président syrien Bashar el-Assad (4° à droite) pendant les prières de l'Aïd al-Fitr à Homs, le 6 juillet 2016. (Crédit : SANA)

Le président syrien Bashar al-Assad est apparu lundi en public en assistant à la prière pour l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice) dans une mosquée de Daraya, ex-fief rebelle près de Damas.

Les médias officiels ont montré Assad participant avec des dignitaires religieux, des hauts responsables du parti Baas au pouvoir et du gouvernement, à la prière dans la mosquée Saad ibn Moaz de Daraya.

Cette ville, l’une des premières à s’être soulevées contre le régime, a été reprise totalement fin août par l’armée syrienne après l’évacuation de milliers de rebelles et de civils soumis pendant quatre ans à un siège impitoyable et à des bombardements incessants.

Le mufti de la province de Damas, Adnane al-Afyouni, qui a présidé la prière, a déclaré que Daraya devait être un exemple pour « la réconciliation entre tous les Syriens et l’abandon des combats » dans ce pays déchiré par cinq ans de guerre qui a fait plus de 290 000 morts.

Une affiche du président syrien Bashar el-Assad disant "Assad est avec vous pour toujours" au marché populaire Hamidiyeh de la vieille ville de Damas, pendant les préparatifs de l'Aïd al-Adha, le 11 septembre 2016. (Crédit : AFP/Louai Beshara)
Une affiche du président syrien Bashar el-Assad disant « Assad est avec vous pour toujours » au marché populaire Hamidiyeh de la vieille ville de Damas, pendant les préparatifs de l’Aïd al-Adha, le 11 septembre 2016. (Crédit : AFP/Louai Beshara)

Le régime a approuvé ce week-end un accord russo-américain sur une nouvelle trêve des combats, qui doit débuter lundi à 19h00. A l’exception d’un groupe islamiste qui l’a critiqué, la rébellion et l’opposition politique n’ont toujours pas réagi officiellement à l’accord conclu à Genève.

Le président syrien a affirmé vouloir « reprendre » tout le territoire qui échappe au contrôle du régime, quelques heures avant l’entrée en vigueur d’un accord de cessation des hostilités.

« L’Etat syrien est déterminé à reprendre aux terroristes toutes les régions et à rétablir la sécurité, » a déclaré Assad aux médias à Daraya.

Le régime utilise le mot « terroristes » pour désigner rebelles et jihadistes.

« Les forces armées vont poursuivre leur travail sans hésitation […] et indépendamment des facteurs extérieurs et intérieurs », a poursuivi Assad.

« Il y a ceux qui se font des illusions, et cela fait cinq ans qu’ils ne sont pas débarrassés de ces illusions », a encore affirmé le président syrien en référence à l’opposition, selon des propos repris par l’agence officielle Sana.

« Certains pariaient sur des promesses de l’étranger », a-t-il dit en référence aux parrains de l’opposition comme les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Arabie saoudite et la Turquie. Ces promesses « ne se concrétiseront pas », a-t-il assuré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.