Rechercher

Bennett rencontre des élus US, dont certains parrainés par J Street

A l'instar du chef de Yesh Atid, le Premier ministre a remercié les législateurs pour le financement du Dôme de Fer

Le Premier ministre Naftali Bennett rencontre une délégation du Congrès américain dirigée par la représentante Rosa DeLauro à Jérusalem, le 9 novembre 2021 (Haim Zach/GPO).
Le Premier ministre Naftali Bennett rencontre une délégation du Congrès américain dirigée par la représentante Rosa DeLauro à Jérusalem, le 9 novembre 2021 (Haim Zach/GPO).

Le Premier ministre Naftali Bennett a rencontré mardi deux délégations du Congrès américain – un groupe bipartisan et un groupe exclusivement démocrate qui se trouve en Israël dans le cadre d’un voyage parrainé par l’organisation de gauche J Street.

Un communiqué publié par le bureau du Premier ministre ne mentionne pas que le second groupe est en voyage parrainé par J Street et ne donne pas les noms des législateurs de l’une ou l’autre délégation.

La délégation bipartisane était dirigée par le sénateur Chris Coons, président de la sous-commission des crédits du Sénat pour l’État et les opérations étrangères.

La seconde délégation était dirigée par la représentante Rosa DeLauro, qui préside la puissante commission des crédits de la Chambre des représentants.

Dans un tweet mercredi matin, M. Bennett a reconnu l’ « excellente réunion » avec la délégation bipartisane. Il n’a pas mentionné le groupe composé uniquement de démocrates.

Cette délégation a été amenée en Israël dans le cadre d’une visite organisée par J Street, un groupe qui plaide pour une solution à deux États et critique sévèrement les implantations israéliennes, mais qui promeut également la culture et les valeurs israéliennes dans ses activités et s’oppose au mouvement de boycott d’Israël.

Le Premier ministre Naftali Bennett rencontre une délégation bipartisane de législateurs américains dirigée par le sénateur américain Chris Coons à Jérusalem, le 9 novembre 2021 (Haim Zach/GPO).

Dans un communiqué publié par le Bureau du Premier ministre, Bennett a remercié les législateurs américains d’avoir soutenu la décision de financer le système de défense antimissile israélien du Dôme de fer.

Un jour plus tôt, la délégation de J Street avait rencontré le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, marquant ainsi la première fois depuis des années qu’un membre important du cabinet israélien s’engage avec le lobby de gauche.

Parmi les législateurs qui composent la délégation exclusivement démocrate en Israël figurent les représentants Mark Pocan, Barbara Lee, Melania Stansbury et Jamaal Bowman.

L’inclusion de Bowman est particulièrement remarquable, étant donné l’appartenance du démocrate new-yorkais à la « Brigade », un groupe de législateurs progressistes dont certains soutiennent ouvertement le mouvement de boycott d’Israël.

Cependant, Bowman s’est démarqué de la « Brigade » en ne se joignant pas aux appels visant à réduire ou à mettre fin à l’aide à la défense d’Israël, et en étant le seul membre à voter pour un financement supplémentaire d’un milliard de dollars afin de réapprovisionner le système antimissile du Dôme de fer épuisé pendant le dernier conflit contre le groupe terroriste du Hamas à Gaza.

Le district de Bowman couvre des parties de Westchester et du Bronx, et compte une importante population juive.

Le représentant Jamaal Bowman, D-Bronx/Westchester, à gauche, rencontre Sally Abed et Alon-Lee Green de Standing Together, un mouvement de base progressiste juif-arabe, lors de sa visite en Israël et dans les zones contrôlées par les Palestiniens dans le cadre d’une délégation du Congrès organisée par J Street, le 8 novembre 2021. (Twitter via JTA)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...