Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Biden envoie un proche conseiller en Arabie saoudite et en Israël

Jake Sullivan, se rend ce samedi en Arabie saoudite pour rencontrer le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et le Premier ministre Benjamin Netanyahu dimanche en Israël

Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, s'exprimant lors du briefing quotidien, à la Maison Blanche, à Washington, le 13 mai 2024. (Crédit : Susan Walsh/AP)
Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, s'exprimant lors du briefing quotidien, à la Maison Blanche, à Washington, le 13 mai 2024. (Crédit : Susan Walsh/AP)

Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, se rendra samedi en Arabie saoudite et dimanche en Israël, a annoncé vendredi un porte-parole de la Maison Blanche.

Alors que le président Joe Biden s’efforce d’arriver à une normalisation des relations entre ces deux pays, Jake Sullivan doit rencontrer le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane ainsi que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a précisé John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

La conversation en Arabie saoudite avec le dirigeant du royaume doit porter sur « des sujets bilatéraux et régionaux dont la guerre à Gaza » ainsi que sur « les efforts en cours pour arriver à une paix et une sécurité durables dans la région », a dit le porte-parole.

Avec Netanyahu et d’autres hauts responsables israéliens, l’émissaire de Biden doit également évoquer le conflit entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas, « y compris les négociations  pour obtenir la libération de tous les otages [détenus à Gaza[ et pour répondre à la crise humanitaire ».

L’échange portera aussi sur la volonté partagée des États-Unis et d’Israël de « vaincre durablement le Hamas à la fois par la pression militaire et par un projet politique », a expliqué Kirby.

Arriver à une normalisation des relations entre Israël et l’Arabie saoudite, sur le modèle d’accords conclus avec d’autres pays arabes, est l’un des grands objectifs diplomatiques du président américain.

L’Arabie saoudite réclame pour ce faire des garanties de sécurité, que les États-Unis se sont dits prêts à lui offrir, mais demande aussi la création d’un État palestinien, dont Netanyahu ne veut pas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.