Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Bruxelles : Une plaque d’hommage à 3 résistants belges taguée avec des croix gammées

La plaque, inaugurée l’an dernier, avait déjà été recouverte de symboles haineux mi-juin

La plaque d’hommage à trois résistants belges taguée par des croix gammées, à Bruxelles, en juillet 2024. (Crédit : Jeremie Tojerow / Instagram)
La plaque d’hommage à trois résistants belges taguée par des croix gammées, à Bruxelles, en juillet 2024. (Crédit : Jeremie Tojerow / Instagram)

Pour la deuxième fois en quelques semaines, à Bruxelles, une plaque d’hommage à trois résistants belges – dont un Juif – a été taguée de plusieurs symboles nazis et antisémites, notamment des croix gammées et une croix celtique, a rapporté la RTBF ce dimanche 7 juillet.

La plaque se trouve à l’entrée du Bois de la Cambre et a été inaugurée l’an dernier. Elle avait déjà été recouverte de symboles similaires mi-juin.

La plaque rend hommage au courage des résistants Youra Livchitz, Robert Maistriau et Jean Franklemon qui, le 19 avril 1943, sont parvenus à arrêter le 20e convoi en partance pour le camp d’extermination d’Auschwitz depuis la caserne Dossin à Malines. Le train transportait plus de 1 600 Juifs. Grâce à l’action des trois résistants, 113 passagers ont pu s’évader du train.

Jérémie Tojerow, membre d’un groupe de citoyens qui avaient milité auprès des autorités d’Uccle et de Bruxelles-Ville pour qu’elles installent des plaques en hommage à ces résistants, a expliqué à la RTBF : « C’est d’abord choquant de voir que des personnes souillent une plaque qui commémore des gens qui sont parmi les plus grands résistants de l’histoire de Belgique. Il y a un écart entre la petitesse et la médiocrité de l’acte de vandalisme et ce que ces personnes ont réalisé. C’est inquiétant dans le contexte qu’on connaît avec une montée des idées, des forces politiques d’extrême-droite, une montée du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie. J’ai l’impression que c’est aussi notre détermination et notre fermeté qui est mise à l’épreuve par le fait de récidiver avec cet acte de vandalisme. Il ne faut pas céder et banaliser ce genre d’actes, malgré leur répétition. »

Il espérait également que les inscriptions haineuses allaient être effacées sous peu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.