Rechercher

Canicule : Mise en garde du ministère de la Santé contre les températures élevées

L'exposition au soleil est déconseillée, particulièrement aux personnes âgées ou souffrant de problèmes de santé chroniques. Les températures atteindront leur maximum jeudi

Illustration – Le soleil sur les forêts près de Jérusalem, le 2 septembre 2021. (Nati Shohat/Flash90)
Illustration – Le soleil sur les forêts près de Jérusalem, le 2 septembre 2021. (Nati Shohat/Flash90)

Le ministère de la Santé a mis en garde contre les températures extrêmes, au coeur de la vague de chaleur qui va s’intensifier ce mercredi et culminer jeudi.

Dans un communiqué publié mardi soir, il a précisé que la chaleur ne devrait pas recéder avant plusieurs jours.

Les températures étouffantes s’accompagnent de niveaux élevés d’humidité, qui accentuent la sensation de chaleur et pourraient représenter un risque pour la santé des personnes fragilisées. Les personnes âgées et/ou atteintes de maladies chroniques doivent faire preuve d’une vigilance particulière face à la montée du mercure.

La population est invitée à éviter, autant que possible, l’exposition au soleil et à la chaleur et tout effort physique non indispensable.

Il est conseillé de boire de l’eau régulièrement et de privilégier les environnements climatisés.

Les températures, ce mercredi, devraient atteindre 30°C à Tel Aviv avec 59 % d’humidité, 32°C à Jérusalem avec 19 % d’humidité, 28°C à Haïfa avec 79 % d’humidité, 34°C à Kiryat Shmona avec 65 % d’humidité, 36°C à Beer Sheva avec 51 % d’humidité et 40°C à Eilat avec 25 % d’humidité, a déclaré le Service météorologique d’Israël (IMS).

Randonneurs allongés aux abords d’une source, sur les hauteurs du Golan, le 25 juillet 2022 (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Jeudi, les températures devraient atteindre 32°C à Tel Aviv avec une humidité de 68 %, 34°C à Jérusalem et une humidité de 27 %, 29°C à Haïfa avec 67 % d’humidité, 37°C à Kiryat Shmona avec un niveau d’humidité de 5%, 38°C à Beer Sheva, dans le désert, avec 40 % d’humidité et 39 % d’humidité accompagnant une température de 41°C à Eilat, toujours selon l’IMS.

Les températures et l’humidité devraient rester élevées encore plusieurs jours, avant d’amorcer une baisse dans la première moitié de la semaine prochaine.

Cette année, Israël avait jusqu’à présent connu des températures estivales conformes aux moyennes saisonnières, alors que l’Europe était la proie d’une vague de chaleur qui a déclenché des incendies dans le sud du continent et fait grimper le mercure au-dessus de 40 ° au Royaume-Uni, pour toute la première fois de son histoire.

Les climatologues répètent que ces événements météorologiques extrêmes deviendront de plus en plus fréquents en raison du réchauffement climatique.

Personnes sur la plage d’Ashkelon, le 20 juillet 2022 (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Selon un récent article du journal Haaretz, le Service météorologique d’Israël prévoit que le pays subira des vagues de chaleur de 7 à 10 jours à partir de 2030, avec des températures atteignant 50°C dans certaines parties du pays.

D’ici 2060, le nombre moyen de vagues de chaleur annuelles passera de quatre à six actuellement, la température estivale moyenne passant de 33,5°C à 35°C, selon les estimations actuelles.

Les pics quotidiens pendant les vagues de chaleur devraient atteindre
45°C – voire 50°C – dans la vallée du Jourdain, dans le nord du pays d’ici 2050, tandis que le Neguev, au sud d’Israël, connaîtra des maxima de 40°C à 45°C.

Le Service météorologique indique également qu’Israël devrait bénéficier de 8 à 13 jours de pluie de moins dans les années à venir, selon une information communiquée par la Douzième chaîne.

Israël a connu sa journée la plus chaude de l’histoire le 4 septembre 2020, avec une température sans précédent enregistrée dans la station balnéaire méridionale d’Eilat, avec 48,9 °C.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...