Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

CIJ/ « Génocide » : Cuba va participer à la procédure de l’Afrique du Sud contre Israël

La Colombie et le Mexique se sont déjà joints à la procédure ; le Chili et l'Irlande ont fait part de leur volonté de le faire

Des magistrats à la Cour internationale de justice (CIJ) dans le cadre du recours déposé par l'Afrique du Sud sur un cessez-le-feu à Gaza, à La Haye, le 24 mai 2024. (Crédit : Nick Gammon/AFP)
Des magistrats à la Cour internationale de justice (CIJ) dans le cadre du recours déposé par l'Afrique du Sud sur un cessez-le-feu à Gaza, à La Haye, le 24 mai 2024. (Crédit : Nick Gammon/AFP)

Cuba va participer à la procédure lancée par l’Afrique du Sud contre Israël devant la Cour international de Justice (CIJ), a annoncé vendredi le gouvernement.

« Cuba a décidé de participer comme Etats tiers à la plainte de l’Afrique du Sud contre Israël devant la CIJ », a déclaré le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez sur X.

Cuba « soutiendra devant l’organe judiciaire principal de l’ONU la transgression de la Convention sur le génocide » commise, selon M. Rodriguez, par Israël à Gaza,

Un Etat tiers, non partie prenante dans le litige, peut faire part de ses arguments légaux pour appuyer une interprétation de la Convention sur le génocide.

« Cuba fera usage de son droit de présenter, en tant qu’État tiers, son interprétation des normes de la convention qu’Israël a violées de manière flagrante par ses actions dans le territoire palestinien illégalement occupé de la bande de Gaza », indique de son côté le ministère cubain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cette initiative de La Havane intervient « conformément à son engagement ferme et soutenu de soutenir et de contribuer autant que possible aux efforts internationaux légitimes visant à mettre fin au génocide commis contre le peuple palestinien », est-il ajouté.

La cour, saisie fin décembre par l’Afrique du Sud, a ordonné en janvier à Israël de faire tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir tout acte de génocide et permettre l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza mais elle n’a pas ordonné de cessez-le-feu.

Le drapeau des Nations unies devant la Cour internationale de justice de la Haye, aux Pays-Bas. (Crédit : Mike Corder/AP Photo)

De nouveau saisie par Pretoria, la CIJ a ordonné le 24 mai à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah.

La cour ne s’est pas encore prononcée sur le fond de l’affaire, l’accusation selon laquelle Israël viole la Convention des Nations unies sur le génocide de 1948.

Plusieurs pays d’Amérique latine, comme la Colombie et le Mexique, se sont joints à la procédure de l’Afrique du Sud devant la CIJ, ou ont fait part de leur intention de le faire, comme c’est le cas du Chili. L’Irlande a également fait part de sa volonté de le faire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.