Rechercher

Des ados israéliens enseignent aux survivants de la Shoah à surfer sur Internet

Quelque 700 lycéens font maintenant partie d’un programme qui inclut également la retranscription des histoires des survivants

Les survivants de la Shoah ont allumé 6 flambeaux, pour représenter les 6 millions de victimes du génocide nazie durant la cérémonie d’ouverture au musée Yad Vashem à Jérusalem, pour la cérémonie de Yom HaShoah, le 23 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90).
Les survivants de la Shoah ont allumé 6 flambeaux, pour représenter les 6 millions de victimes du génocide nazie durant la cérémonie d’ouverture au musée Yad Vashem à Jérusalem, pour la cérémonie de Yom HaShoah, le 23 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90).

Près de 700 adolescents israéliens qui étudient dans les écoles de sciences et de technologie en Israël enseignent aux survivants de l’Holocauste à utiliser les ordinateurs et Internet.

Les étudiants rencontrent une fois par semaine les survivants dans 22 villes d’Israël par le biais d’un programme appelé Mechubarim, qui signifie « connecté ».

Les étudiants ont aidé les survivants à chercher des membres perdus de leur famille pendant l’Holocauste et à rechercher d’autres aspects de leur vie en Europe.

Beaucoup d’étudiants et de survivants ont retranscrit les histoires des survivants sur le site Web du programme dans le cadre de leur travail ensemble.

Le programme, qui formera de nouveaux groupes ce mois-ci, a presque doublé d’effectif depuis l’année dernière. Les organisateurs du programme attribuent ce succès au fait que les élèves en apprennent davantage sur l’importance d’honorer les survivants âgés de l’Holocauste.

Beaucoup d’étudiants continuent à rendre visite à leurs partenaires survivants même après avoir obtenu leur diplôme d’études secondaires et qu’ils vont aller à l’armée et continuer dans l’enseignement supérieur.

« J’écris ma propre histoire », a déclaré Dov Zorni, un survivant de l’Holocauste vivant à Ramat Gan. « Et j’ai appris à lire le journal et à jouer à des jeux sur l’ordinateur. Internet m’aide à chercher ma famille qui a été éparpillée pendant et après l’Holocauste. Mon ami (l’étudiant) Eldar m’a aidé à apprendre à faire tout cela ».

Le programme a été créé par les Écoles Sci-Tech d’Israël, un réseau de 206 établissements spécialisés dans l’enseignement scientifique et technologique en Israël qui enseignent à quelques 100 000 étudiants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...