Des Juifs argentins ont célébré l’office de Rosh HaShana – dans leur voiture
Rechercher

Des Juifs argentins ont célébré l’office de Rosh HaShana – dans leur voiture

La communauté de Córdoba a tenté d'organiser une fête dans le cadre de l'un des confinements les plus stricts au monde contre le coronavirus

Le rabbin Marcelo Polakoff, grand rabbin du Israelite Union Center de Córdoba, sonne du shofar lors d'un office de Rosh HaShana "drive-in", le 20 septembre 2020. (Avec l'aimable autorisation de l'Israelite Union Center de Córdoba/via JTA)
Le rabbin Marcelo Polakoff, grand rabbin du Israelite Union Center de Córdoba, sonne du shofar lors d'un office de Rosh HaShana "drive-in", le 20 septembre 2020. (Avec l'aimable autorisation de l'Israelite Union Center de Córdoba/via JTA)

BUENOS AIRES, Argentine – La ville de Córdoba accueillant l’exposition de voitures et la course annuelle du Rallye d’Argentine, la communauté juive de la province du même nom s’est emparée du thème du rallye automobile pour organiser un office de Rosh HaShana, à distanciation sociale.

Quelque 200 voitures remplies de familles se sont présentées dimanche, le deuxième jour de la fête, pour participer à la cérémonie et écouter le shofar, le tout depuis leurs véhicules.

« Nous avons organisé un circuit complet où les familles pouvaient entrer avec leurs voitures et n’avaient pas besoin d’en sortir, avec des espaces pour partager nos activités traditionnelles en communauté, avec des prières, des points de tsedaka [charité], des yizkor pour se souvenir des êtres chers et aussi des lieux pour chanter et bien sûr pour écouter le shofar ensemble », a déclaré le rabbin Marcelo Polakoff, le grand rabbin du Israelite Union Center de Córdoba, à l’Agence Télégraphique Juive.

La communauté juive de la province de Córdoba compte environ 8 000 personnes, ce qui en fait la deuxième plus importante après celle de Buenos Aires. Córdoba est située à 700 km au nord-ouest de la capitale.

Vue depuis un drone de l’office « drive-in » de Rosh HaShana à Córdoba, Argentine, le 20 septembre 2020. (Avec l’aimable autorisation du Israelite Union Center de Córdoba/Via JTA)

L’événement a été organisé en coordination avec le gouvernement local pour aider la communauté à se conformer aux protocoles et directives du COVID-19.

Depuis le 20 mars, l’Argentine a imposé l’une des quarantaines les plus strictes au monde.

Pendant ce temps, à Buenos Aires, le mouvement Habad Loubavitch local a organisé des sonneries de shofar dans les parcs et les places publiques de la ville. Les membres Habad se sont aussi rendus chez des personnes qui ne pouvaient pas se rendre dans un parc et ont sonné du shofar depuis l’extérieur de leurs bâtiments.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...