Des milliers de personnes ont afflué vers le tombeau de Joseph près de Naplouse
Rechercher

Des milliers de personnes ont afflué vers le tombeau de Joseph près de Naplouse

Des soldats protègent les fidèles contre les émeutiers Palestiniens qui essaient d'empêcher la présence juive dans le sanctuaire

Des milliers de fidèles visitent le tombeau de Joseph près de Naplouse le 11 mai 2018. (Armée israélienne)
Des milliers de fidèles visitent le tombeau de Joseph près de Naplouse le 11 mai 2018. (Armée israélienne)

Quelque 3 000 fidèles juifs ont visité le tombeau de Joseph, à l’extérieur de la ville de Naplouse en Cisjordanie, jeudi soir, sous la surveillance des troupes de l’armée israélienne, célébrant l’anniversaire de la mort de la figure biblique, a indiqué l’armée.

L’anniversaire a traditionnellement lieu le 41e jour de l’Omer – la période de sept semaines qui séparent les fêtes de Pessa’h et Chavouot.

Le tombeau de Joseph est situé à l’intérieur de la zone A de la Cisjordanie, officiellement sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne, bien que l’armée israélienne y mène des activités. L’armée israélienne empêche les citoyens israéliens d’entrer dans la zone A sans autorisation préalable.

Les troupes de Tsahal gardent des milliers de fidèles priant au tombeau de Joseph près de Naplouse le 11 mai 2018. (Crédit : armée israélienne)

Le site est vénéré par les juifs, les chrétiens et les musulmans, et a souvent été un déclencheur de la violence inter-religieuse. Les pèlerins juifs ne sont généralement autorisés à visiter la tombe qu’une fois par mois sous une garde armée lourde. Au cours de ces visites, les Palestiniens jettent régulièrement des pierres sur les troupes et les attaquent parfois avec des cocktails Molotov et des tirs.

Jeudi soir, des soldats de l’armée israélienne, des agents du service de sécurité du Shin Bet et la police ont arrêté trois Palestiniens de Cisjordanie soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes et des troubles violents contre des civils et des soldats, a annoncé l’armée.

Des soldats ont également arrêté un Palestinien soupçonné d’avoir lancé un cocktail Molotov près du village de Kafr Azzun en Cisjordanie, à l’extérieur de Qalqilya.

Des coups de feu ont été tirés sur un poste de l’armée près de la ville centrale d’Al-Bireh, en Cisjordanie, les soldats ont retrouvé des douilles, mais il n’y a eu ni blessé ni dommage.

Dans la ville de Kafr Ra’i, dans le nord de la Cisjordanie, près de Jénine, des troupes ont confisqué des milliers de shekels en espèces soupçonnés d’avoir servi à financer des activités terroristes, a indiqué l’armée.

Jacob Magid a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...