Rechercher

Des Palestiniens incendient un camion israélien dans la zone frontalière de Gaza

Aucun blessé n’a été signalé. L’armée affirme que les incendiaires sont restés du côté gazaoui de la barrière

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Mercredi, trois Palestiniens ont pénétré dans la zone frontalière de Gaza et incendié, à l’aide d’un cocktail Molotov, un camion israélien vide en stationnement.

Selon les médias palestiniens et l’armée israélienne, les auteurs de l’attaque auraient ensuite fait demi-tour pour retourner à Gaza.

Aucun blessé israélien n’a été signalé lors de l’incident.

Selon l’armée israélienne, les suspects se sont approchés de la frontière, deux d’entre eux se frayant un chemin à travers une vieille clôture pour pénétrer à l’intérieur de la zone tampon contrôlée par Israël, mais située en territoire gazaoui.

Une fois à l’intérieur de la zone tampon, les deux suspects se sont dirigés vers un camion vide, utilisé pour l’entretien à la frontière, avant d’y mettre le feu, a déclaré l’armée. Il ne s’agissait pas d’un véhicule de Tsahal, mais d’un camion appartenant à un entrepreneur travaillant pour l’armée.

L’armée a déclaré que le trio était rentré en courant dans la bande de Gaza immédiatement après avoir lancé le cocktail Molotov sur le camion, précisant que la barrière frontalière, récemment achevée, n’avait jamais été franchie.

Une vidéo de l’incendie criminel, qui a été partagée sur les médias sociaux, montre une épaisse fumée noire s’échappant du véhicule, apparemment fortement endommagé par l’incendie.

L’incident frontalier survient à un moment de relative accalmie entre Israël et les groupes terroristes palestiniens de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...