Des résidents d’implantations incendient un chantier dans un village palestinien
Rechercher

Des résidents d’implantations incendient un chantier dans un village palestinien

Les Jeunes des Collines filmés en flagrant délit affirment que les Palestiniens ont d'abord allumé des feux de brousse à l'extérieur de l'avant-poste de Givat Ronen

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des résidents de l'implantation de Givat Ronen tentent d'éteindre un feu devant leur avant-poste, le 17 juin 2020. (Crédit : Services d'incendie et de secours d'Israël)
Des résidents de l'implantation de Givat Ronen tentent d'éteindre un feu devant leur avant-poste, le 17 juin 2020. (Crédit : Services d'incendie et de secours d'Israël)

Des résidents d’implantations et des Palestiniens voisins s’accusent mutuellement d’incendie criminel, l’attaque des jeunes Israéliens étant filmée, après que des champs à proximité et à l’intérieur de leurs localités ont pris feu dans le nord de la Cisjordanie mercredi.

Peu après 16h30 mercredi, les services d’incendie et de secours israéliens ont rapporté avoir répondu à un signalement faisant état d’un grand feu de broussailles à l’extérieur de l’avant-poste de Givat Ronen, qui s’est rapidement propagé en raison du vent et de la topographie de la région. Un porte-parole des pompiers a indiqué que les habitants ont affirmé avoir vu des Palestiniens du village voisin de Burin mettre le feu au champ à l’extérieur de Givat Ronen avant de s’enfuir vers leur village.

Quatre brigades de pompiers et des dizaines de volontaires arrivés sur les lieux ont réussi à maîtriser l’incendie après environ deux heures.

Pendant ce temps, cependant, les Palestiniens de Burin ont filmé dix résidents d’implantations masqués descendant de Givat Ronen, lançant des pierres sur un chantier de construction à la limite du village avant de mettre le feu à un champ adjacent et de s’enfuir vers leur avant-poste.

D’après un porte-parole du groupe de défense des droits Yesh Din, qui a partagé les images, les habitants de Burin ont eu connaissance d’un incendie déclenché une heure plus tôt près de Givat Ronen, mais expliquent qu’il avait été allumé sur des champs appartenant à leur village et qu’il ne pouvait donc pas avoir été déclenché par un de leurs propres habitants.

Un porte-parole de la police n’a pas répondu immédiatement à une demande visant à savoir si celle-ci considérait les deux brasiers comme des incendies criminels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...