Deux mineurs juifs arrêtés pour la mort d’une Palestinienne voient leurs avocats
Rechercher

Deux mineurs juifs arrêtés pour la mort d’une Palestinienne voient leurs avocats

Les deux mineurs arrêtés dans le cadre de l'enquête du Shin Bet sur le meurtre d'Aisha Rabi ont été autorisé à voir leurs avocats mardi

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Une photo rendue publique le 6 janvier 2019 par le Shin Bet montrant un drapeau israélien brûlé par des adolescents juifs soupçonnés d'avoir tué une Palestinienne en Cisjordanie (Crédit : Shin Bet)
Une photo rendue publique le 6 janvier 2019 par le Shin Bet montrant un drapeau israélien brûlé par des adolescents juifs soupçonnés d'avoir tué une Palestinienne en Cisjordanie (Crédit : Shin Bet)

Les deux mineurs arrêtés lors de la deuxième série d’arrestations dans le cadre de l’enquête du Shin Bet sur le meurtre d’une Palestinienne, Aisha Rabi, en Cisjordanie, ont rencontré leurs avocats pour la première fois mardi après-midi.

Suite à leur arrestation samedi soir, le Shin Bet a émis une injonction leur interdisant de rencontrer leurs avocats.

La loi israélienne autorise les autorités à retarder de 21 jours au maximum la visite d’un avocat pour une personne arrêtée pour un crime lié au terrorisme.

Les deux suspects autorisés à recevoir la visite d’un avocat mardi avaient été initialement appréhendés jeudi dernier lors d’une manifestation de résidents des implantations contre l’arrestation des trois premiers suspects. Ils ont été relâchés cette nuit-là avant d’être de nouveau arrêtés deux jours plus tard.

Les trois autres suspects ont été autorisés à rencontrer leurs avocats pour la première fois samedi soir, près d’une semaine après leur arrestation.

Dimanche, le tribunal de première instance de Rishon Lezion a prolongé la détention provisoire des cinq suspects jusqu’à jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...