Rechercher

Ermont : La grille du parc Simone-Veil, qui ressemblait à celle d’Auschwitz, retirée

La grille de ce nouveau parc, de forme ondulée, ouvert le mois dernier dans la ville, faisait penser à celle du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz

Le Parc Simone Veil d'Ermont-Eaubonne. (Crédit : @antho_TP/Twitter)
Le Parc Simone Veil d'Ermont-Eaubonne. (Crédit : @antho_TP/Twitter)

Au début du mois, une photo de la grille du parc Simone-Veil d’Ermont-Eaubonne (Val-d’Oise), baptisé ainsi en hommage à l’ancienne ministre française et présidente du Parlement européen, a provoqué une polémique.

La grille de ce nouveau parc, de forme ondulée, ouvert en septembre dans la ville, faisait ainsi penser à celle du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, où Simone Veil a été déportée pendant la Shoah.

La polémique s’est vite emballée sur les réseaux sociaux, et la mairie d’Ermont a finalement publié un communiqué, mardi 11 octobre, se défendant de toute maladresse.

« Aucune analogie ni coïncidence malheureuse ne doivent y être recherchées. D’ailleurs consultée, la communauté juive locale s’étonne de cette polémique, ne voyant elle-même aucune malice dans ce choix architectural », a indiqué le communiqué de la municipalité.

Dans son texte, la ville a aussi annoncé que l’enseigne controversée allait finalement être retirée « dès ce jour ».

Elle sera ainsi remplacée par une structure en bois d’une forme plus longiligne.

La mairie avait ajouté avoir consulté les fils de Simone Veil avant de dévoiler cet hommage à l’ancienne ministre. Une œuvre d’art à son effigie a aussi été dévoilée dans le parc.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...