Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Fintech: Airwallex ouvre un bureau en Israël pour étendre sa présence au Moyen-Orient

La société exploite une plateforme de paiement traitant plus de 50 milliards de $ de transactions par an ; un ancien cadre de Google dirigera le bureau de Tel Aviv

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le bureau d'Airwallex à Shanghai. (Crédit : Autorisation)
Le bureau d'Airwallex à Shanghai. (Crédit : Autorisation)

La société fintech australienne Airwallex ouvre cette semaine son premier bureau en Israël en vue d’étendre ses activités commerciales au Moyen-Orient.

La société de technologie financière, qui exploite une plateforme de paiement permettant aux clients d’émettre et de payer des factures internationales, a déclaré mardi qu’elle avait choisi Tel Aviv comme siège pour la région du Moyen-Orient en raison de la forte demande des consommateurs et de l’écosystème technologique israélien.

Fondée en 2015 à Melbourne, en Australie, Airwallex traite plus de 50 milliards de dollars de transactions par an et opère dans 20 sites à travers le monde en Asie-Pacifique, en Europe et en Amérique du Nord.

Parmi ses clients figurent un certain nombre d’entreprises technologiques israéliennes, notamment le service de gestion des salaires Papaya Global et le fonds de capital-risque OurCrowd, ainsi que des entreprises mondiales telles que Shein, Qantas, Plum et Navan (anciennement TripActions).

« Ouvrir une antenne locale en Israël n’est que la première étape de notre ambitieux projet d’expansion dans toute la région EMEA en 2023 », a indiqué Pranav Sood, directeur général de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) chez Airwallex. « Israël est à la pointe de l’innovation technologique et constitue un pôle mondial pour les startups à forte croissance. »

« Les entreprises technologiques israéliennes sont ‘internationales par défaut’ et nous avons déjà constaté l’impact de nos paiements et de notre infrastructure financière sur leur croissance transfrontalière « , a ajouté M. Sood.

La décision de l’entreprise fintech d’établir sa présence en Israël intervient alors que la perspective d’un affaiblissement du système judiciaire a alimenté l’incertitude au cours des derniers mois, menaçant de saper la position d’Israël comme pôle stable pour les investissements de l’étranger, réputation sur laquelle l’écosystème high-tech local dépend largement pour son existence.

Des entreprises israéliennes, dont Papaya, ont annoncé au début de l’année leur intention de retirer leurs fonds d’Israël pour protester contre le nouveau projet de réforme judiciaire controversé. Le projet de refonte a été suspendu en mars pour permettre des négociations entre les représentants de la coalition et de l’opposition, dans le but de parvenir à un large consensus sur la réforme judiciaire.

L’Israélo-Australien Or Liban dirigera le bureau de Tel Aviv et l’expansion du cabinet en Israël et au Moyen-Orient. Il a auparavant dirigé les partenariats mondiaux de Google et occupé des postes de direction chez Orange et au bureau du Premier ministre israélien.

« La technologie est essentielle pour exploiter le potentiel des paiements internationaux, et le commerce numérique est au cœur du développement économique d’Israël et du Moyen-Orient », a déclaré M. Liban. « L’infrastructure financière unique d’Airwallex et sa capacité de financement intégrée constituent une combinaison gagnante pour les entreprises qui recherchent de nouvelles sources de revenus par le biais d’une expansion mondiale. »

Airwallex est évaluée à 5,5 milliards de dollars et a levé plus de 900 millions de dollars auprès d’investisseurs tels que Salesforce Ventures, Sequoia, Tencent, Square Peg, Lone Pine Capital et 1835i. La société fintech emploie 1 300 personnes dans le monde et prévoit d’embaucher 500 personnes supplémentaires d’ici la fin de l’année 2023.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.