Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Floride : Un homme arrêté pour l’attaque du centre Habad de Cape Coral en mars

Ce complotiste, accusé de tentative de cambriolage et méfait criminel, a dit aux enquêteurs que les Juifs complotaient avec le gouvernement « pour interdire la marijuana médicale »

Le centre Habad de Cape Coral est situé dans un centre commercial sur une artère principale du centre de cette ville de Floride. (Crédit : Google Maps via la JTA)
Le centre Habad de Cape Coral est situé dans un centre commercial sur une artère principale du centre de cette ville de Floride. (Crédit : Google Maps via la JTA)

JTA – Dans le cadre de l’enquête sur l’attaque, en mars dernier, d’un centre Habad à Cape Coral, en Floride, la police a arrêté un homme proche des théories complotistes anti-juives.

Maron Mark Raymon a été arrêté le 20 avril. Il est accusé de tentative de cambriolage et de méfait criminel dans un lieu de culte, qui sont des crimes au troisième degré en Floride.

L’arrestation a eu lieu plus d’un mois après des jets de briques sur l’entrée du centre Habad de Cape Coral, à la fin des prières de Shabbat.

Ayant échoué à casser la vitre, il aurait brisé la serrure de la porte avant d’endommager la voiture du rabbin et de détruire une grande menorah en bois située à l’extérieur du centre Habad, situé dans un centre commercial sur une artère principale du centre de Cape Coral.

Le rabbin Yossi Labkowski, chef du centre Habad, a déclaré que l’attaquant avait pris la fuite lorsque deux employés de la synagogue, témoins des faits, avaient tenté de l’approcher.

« Dieu merci, cet individu a été interpelé : je pense que nous n’avons plus à nous inquiéter », a déclaré Labkowski à la Jewish Telegraphic Agency.

Cela fait maintenant 19 ans que Labkowski vit à Cape Coral, ville d’environ 200 000 habitants située sur la côte ouest de la Floride et il dit n’y avoir jamais connu d’antisémitisme.

« Le fait qu’un tel incident se produise ici a quelque chose d’exceptionnel», confie-t-il.

La police de la ville ignore encore si Raymon est d’une quelconque manière lié à des groupes extrémistes.

Mais le compte-rendu de son arrestation, que la JTA a consulté, indique que Raymon a été pris en flagrant délit d’intrusion dans une église voisine, quelques jours seulement après l’incident du centre Habad.

Il aurait confié aux forces de l’ordre sa conviction que les Juifs conspirent avec le gouvernement « pour faire interdire la marijuana médicale ».

Dans un communiqué, la section de Floride de l’Anti-Defamation League a qualifié l’attaque d’incident antisémite.

Labkowski, qui a participé à une conférence de presse vendredi aux côtés du chef de la police de la ville et d’autres responsables, a déclaré que la rareté des incidents antisémites dans le secteur avait facilité l’identification du suspect.

« Dès que l’on entend dire du mal des Juifs dans les environs, on fait immédiatement des rapprochements », a-t-il déclaré.

« Cette affaire était notre priorité n ° 1 », a fait savoir le chef de la police, Anthony Sizemore, lors de la conférence de presse.

« Il s’agit d’un acte terrible », a-t-il ajouté. « Cela a ébranlé la confiance au cœur de notre communauté. »

Le centre Habad-Loubavitch est l’une des deux synagogues de Cape Coral, en plus de nombreuses autres, à proximité de Fort Meyers. Elle compte plusieurs centaines de membres, a précisé Labkowski.

Suite à cette agression, la police de la ville avait mis à sa disposition des caméras de surveillance pour sécuriser les fêtes de Pessah.

Ces derniers temps, de nombreuses arrestations liées à des activités antisémites ont eu lieu aux États-Unis.

La semaine dernière, une femme du Massachusetts a été arrêtée pour avoir distribué des croix gammées devant le domicile d’un avocat juif, et trois néo-nazis ont été appréhendés après avoir proféré des menaces de mort en ligne contre un shérif de Floride qui avait juré de lutter contre l’antisémitisme dans son comté.

L’incident de Cape Coral fait suite à un autre incident survenu dans un autre centre Habad de Floride, dans la région d’Orlando. Des néo-nazis s’étaient alors rassemblés pour intimider les fidèles en février.

Le rabbin avait alors déclaré que ses fidèles seraient bientôt plus nombreux que les néo-nazis.

Debbie Sanford, directrice de la fédération juive locale qui a compétence sur Cape Coral, s’est réjouie de l’action des forces de l’ordre, ajoutant qu’en règle générale, la police se montrait réactive et attentive à la sécurité des Juifs.

« Nous avons une excellente relation avec les forces de l’ordre locales », a-t-elle déclaré.

« Nous avons pleinement confiance en eux pour assurer la sécurité de notre communauté. »

Labkowski a ajouté que la communauté était « grandement soulagée » que l’homme ait été interpelé et précisé : « Nous ne pensions pas qu’une pareille chose se passerait dans une ville comme la nôtre. »

Les habitants de la région de Cape Coral-Fort Myers se remettent doucement des conséquences de l’ouragan dévastateur qui les a frappés l’automne dernier.

Selon les informations données par Sanford, la fédération juive a apporté de l’aide à l’ensemble de la communauté et les demandes d’aide n’ont pas diminué ces six derniers mois.

Elle espère que cette aide montrera aux non juifs que les Juifs sont là pour les aider.

« La fédération se concentre sur l’aide à la communauté, à l’ensemble de la communauté. C’est ce que nos valeurs juives nous enseignent », a-t-elle déclaré.

« Plus nous aiderons, plus nous contribuerons à combattre l’antisémitisme. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.