Rechercher

Fox News supprime une caricature de George Soros après une plainte de l’ADL

Le groupe explique que l'image du philanthrope juif, présenté comme un marionnettiste, nourrit "les tropes antisémites de longue date sur le pouvoir des Juifs"

George Soros, fondateur et président de Open Society Foundations, avant la cérémonie de remise du prix Joseph A. Schumpeter à Vienne, en Autriche, le 21 juin 2019. (AP Photo/Ronald Zak)
George Soros, fondateur et président de Open Society Foundations, avant la cérémonie de remise du prix Joseph A. Schumpeter à Vienne, en Autriche, le 21 juin 2019. (AP Photo/Ronald Zak)

JTA — Fox News a supprimé une caricature présentant George Soros sous les traits d’un marionnettiste publiée sur les réseaux sociaux après des plaintes de l’ADL (Anti-Defamation League) auprès du géant des médias conservateurs. L’organisation a accusé FoxNews d’alimenter des tropes antisémites.

« Comme nous l’avons dit à @FoxNews à de nombreuses reprises, présenter un individu juif comme un marionnettiste qui manipule les événements qui peuvent se produire dans le pays à des fins malveillantes renforce les tropes antisémites de longue date sur le pouvoir des Juifs et cela contribue à la normalisation de l’antisémitisme », a écrit l’ADL dans un tweet posté mercredi.

Le dessin satirique, réalisé par A.F. Branco, présente Soros, survivant de la Shoah et philanthrope milliardaire qui fait essentiellement des donations à des causes libérales, en train de manipuler un procureur de district démocrate qui brandit un panneau « Définancez la police » et un procureur-général démocrate en tenant un autre qui dit « Plus de caution ».

Fox a supprimé les posts qui comprenaient la caricature sur Facebook et sur Instagram dans la même journée.

Un porte-parole de l’ADL a déclaré que l’organisation se réjouissait de cette suppression, mais qu’il ignorait si elle avait été décidée en raison des plaintes du groupe. JTA a posé la question à Fox News, sans réponse pour le moment.

Soros a été la cible de fréquentes théories du complot antisémites ces dernières années.

Soros a fréquemment entraîné la colère de militants d’extrême droite pour avoir notamment financé des campagnes de procureurs progressistes. Un certain nombre d’entre eux prônent des mesures telles que la fin du versement de cautions en monnaie sonnante et trébuchante qui, selon les progressistes, discriminent les plus défavorisés qui restent incarcérés parce qu’ils n’ont pas les fonds nécessaires pour payer les sommes requises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...