Israël en guerre - Jour 252

Rechercher
LES VICTIMES DES MASSACRES DU HAMAS DU 7/10/2023

Gal et Nagi Abdush, 34 et 35 ans : Couple et « meilleurs amis »

Ils ont été assassinés par le Hamas alors qu'il fuyaient le festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre

Nagi and Gal Abdush (Autorisation)
Nagi and Gal Abdush (Autorisation)

Gal Abdush, 34 ans, et son époux Nagi Abdush, 35 ans, originaires de la ville de Kiryat Ekron, ont été assassinés par les terroristes du Hamas alors qu’ils tentaient de fuir le festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre.

Le couple, qui s’était rencontré à l’adolescence – et tombant très rapidement amoureux – laisse derrière lui ses deux enfants, Eliav, 10 ans, et Rafael, 7 ans.

Gal laisse derrière elle ses parents, Eti et Eli, ainsi que ses frères et sœurs et Nagi laisse derrière lui sa mère, Yardena, et une fratrie.

Le frère de Nagi, Nissim, a déclaré devant les caméras de la Treizième chaîne qu’avant la mort de son frère, ce dernier était parvenu à lui envoyer un message vocal lui annonçant que Gal avait été tuée. Nagi avait demandé à Nissim de « t’occuper des enfants pour moi, de prendre soin de mes enfants ».

« C’est la dernière chose qu’il m’a dite », a ajouté Nissim.

Des images montrant le corps sans vie de Gal ont servi à soutenir les accusations de violences sexuelles faites aux femmes par les hommes armés du Hamas, le 7 octobre.

Le couple avait quitté son habitation aux environs de 2 heures 30 du matin pour aller à la rave, a fait savoir la famille. Quand les roquettes avaient commencé à s’abattre, tous les deux avaient couru vers leur voiture pour partir et ils avaient été abattus par les terroristes qui attendaient en embuscade, sur la route. Leurs dépouilles avaient été incendiées et il avait fallu du temps pour les identifier. Ils ont été inhumés à une journée d’intervalle, le 16 et le 17 octobre, à Kiryat Ekron.

Nagi, qui se présentait au conseil municipal de Kiryat Ekron, travaillait avec son frère dans une entreprise de pose de chaudières et Gal était mère au foyer, très active dans les services communautaires.

Nissim a indiqué devant les caméras de la Treizième chaîne que Gal était « une mère guerrière, elle était plus qu’une belle-sœur, elle était comme une sœur. Leur maison était ouverte à tous… Elle était spéciale, elle avait un cœur énorme ».

Le cousin de Nagi, Natan Abdush, a pour sa part écrit sur Facebook que « Tu es un ange, un ange de Dieu ; plus qu’un cousin, tu étais une âme sœur et même si nous étions éloignés, nous restions proches… Et Gal ? Qu’est-ce que je peux dire de Gal ? Un ange, une femme précieuse, une femme juste – votre maison était toujours, toujours ouverte à tous ».

La sœur de Gal, Sapir, a confié au micro de la Radio militaire que tous les deux « étaient des gens qui donnaient et qui adoraient la vie, qui aimaient sortir et s’amuser, et qui laissent derrière eux deux jeunes enfants ».

La sœur de Nagi, Yonit, a écrit dans un post sur Facebook que « Nagi et Gal, j’ai fait la promesse, devant votre tombe et devant tout le monde, que nous ferions tout pour vous. Nous avons promis que nous prendrions pleinement soin de vos enfants et que nous continuerions le chemin que vous avez ouvert. Nous tenterons de combler le vide et la souffrance causée par cette perte énorme… Priez pour notre nation et continuez à propager la joie dans les cieux et surtout, n’arrêtez pas de danser. »

Yonit a aussi publié une vidéo du couple en train de rire et de passer du temps avec les enfants : « Je veux que vous vous souveniez de Gal et Nagi d’une manière aussi belle qu’eux-mêmes étaient beaux. Gal et Nagi étaient les meilleurs parents du monde : Ils étaient meilleurs amis, ils adoraient voyager dans le monde entier. Gal acceptait tout le monde et peu importe la race, la religion ou le sexe – ils avaient des amis de toutes sortes ».

« Ils formaient un couple pur et ils donnaient tellement, notamment en secret », continue la vidéo. « Leur amour avait l’étoffe de ce qui fait les légendes, de ce que vous pouvez entendre dans les histoires – Nagi avait fait d’elle une reine et Gal avait fait de lui un roi ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.