Gal Gadot aurait violé les règles de quarantaine à son retour des États-Unis
Rechercher

Gal Gadot aurait violé les règles de quarantaine à son retour des États-Unis

L'actrice", qui a souvent parlé de la nécessité de rester confiné et en sécurité, aurait accueilli des visiteurs dans une luxueuse villa à Arsuf, où la famille s'était confinée

Gal Gadot au "92nd Street Y", le 1er octobre 2017 à New York. (Dia Dipasupil/Getty Images via JTA)
Gal Gadot au "92nd Street Y", le 1er octobre 2017 à New York. (Dia Dipasupil/Getty Images via JTA)

La star de cinéma israélienne Gal Gadot et sa famille ont brisé la quarantaine depuis leur retour des États-Unis il y a près de deux semaines en accueillant des visiteurs dans leur location, a rapporté jeudi le quotidien Israel Hayom.

Gal Gadot et sa famille auraient été testés négatifs pour le coronavirus, mais selon les règlements du ministère de la Santé, ils étaient toujours tenus de maintenir une quarantaine stricte pendant deux semaines à leur arrivée de l’étranger.

Selon le journal, la famille a décidé de ne pas passer la période dans leur maison de Tel-Aviv, mais a plutôt loué une maison de vacances avec piscine. C’est à cet endroit que des personnes extérieures à sa famille nucléaire étaient présentes, d’après Israel Hayom, disant que certaines étaient des visiteurs et d’autres étaient là pour « d’autres raisons ».

Mercredi, une émission de divertissement de la Douzième chaîne a rapporté que Gal Gadot et sa famille logeaient dans une villa de luxe dans le village exclusif d’Arsuf, au centre d’Israël.

La villa d’Arsuf louée par Gal Gadot et sa famille pendant la pandémie de coronavirus. (Capture écran via ‘Good Evening with Guy Pines’)

La maison était apparemment louée 3 000 shekels par nuit (environ 770 euros) et était vendue sur le marché pour 19 millions shekels (environ 5 millions d’euros).

Tout au long de la pandémie, l’actrice a fréquemment publié sur les réseaux sociaux des messages sur l’importance de « rester chez soi et en sécurité », la star de Wonder Woman tweetant également que « rester à la maison est mon super pouvoir et le vôtre ».

Gal Gadot avec son mari Yaron Versano à la Producers Guild Awards au Beverly Hilton Hotel à Beverly Hills en Californie le 20 janvier 2018. (Frazer Harrison / Getty Images / via JTA)

Selon le quotidien, Gal Gadot et sa famille sont rentrés en Israël sur un vol El Al en provenance de Los Angeles le 12 juin, le même vol que le fils d’un magnat américain des médias qui a été expulsé pour avoir violé les règles de quarantaine du pays en matière de coronavirus tout en rendant visite en secret à sa petite amie mannequin.

Les règlements gouvernementaux imposant des quarantaines à tous les arrivants sont juridiquement contraignants, les contrevenants étant passibles d’amendes ou de peines de prison.

Les représentants de Gal Gadot ont été contactés par Israël Hayom, mais ont refusé de commenter les informations.

Au début de la pandémie, l’actrice a fait l’objet de nombreuses moqueries après avoir figuré avec ses amis célèbres dans une vidéo chantant « Imagine » de John Lennon, un geste que beaucoup ont qualifié de tentative condescendante de solidarité de la part d’un groupe de personnes riches qui s’isolent dans leurs maisons luxueuses.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...