GB : Une membre du Labour à nouveau suspendue après des propos antisémites
Rechercher

GB : Une membre du Labour à nouveau suspendue après des propos antisémites

Le dirigeant du parti Jeremy Corbyn a été critiqué pour avoir réadmis l’ancienne candidate, Vicki Kirby, au Parlement

Le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, lors de la Conférence TUC au Centre de Brighton, le 15 septembre 2015, en Angleterre. (Crédit : Mary Turner / Getty Images / via JTA)
Le dirigeant du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, lors de la Conférence TUC au Centre de Brighton, le 15 septembre 2015, en Angleterre. (Crédit : Mary Turner / Getty Images / via JTA)

Le Parti travailliste du Royaume-Uni a suspendu une membre pour la deuxième fois, pour avoir dit que les juifs avaient des « grands nez » et « assassinaient les oppressés ».

Vicki Kirby, ancienne candidate au Parlement, a été suspendue lundi. Ses commentaires dans de vieux tweets avaient refait surface après sa nomination comme vice-présidente locale du parti la semaine dernière.

D’autres tweets affirmaient que Hitler pourrait être le « Dieu sioniste » et qu’elle s’assurerait que ses « enfants apprennent à leurs enfants à quel point Israël est diabolique. »

Kirby avait initialement été suspendue du parti en 2014. Elle avait été réadmise et nommée vice-présidente de la section de Woking du Parti travailliste, une ville du sud est du comté de Surrey.

Le dirigeant du parti Jeremy Corbyn avait été critiqué pour avoir autorisé sa nomination.

Plusieurs membres du parti avaient évoqué ce sujet pendant une réunion parlementaire lundi, a annoncé le Guardian.

Un haut responsable du Parti travailliste, Louise Ellman, a déclaré que les relations entre le parti et la communauté juive avaient « touché le fond ».

Le parti a annoncé la suspension de Kirby quelques heures après la réunion.

Un porte-parole de Corbyn a déclaré qu’il « pense que l’antisémitisme et l’islamophobie sont infâmes, il a passé toute sa vie à faire campagne contre cela et continuera à le faire. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...