Israël en guerre - Jour 143

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Gilad Kfir, 48 ans : photographe qui n’a pas eu le temps de connaître sa fille

Assassiné à Netiv Ha'asara le 7 octobre

Gilad Kfir (CréditFacebook)
Gilad Kfir (CréditFacebook)

Gilad Kfir, 48 ans, a été assassiné par des terroristes du Hamas à Netiv Haasara le 7 octobre.

Il laisse derrière lui son père, Meir, sa mère Izabella, sa belle-mère Rita, ses deux sœurs et sa fiancée, Jinky Bolivar. Leur fille, Zoe, est née le 13 décembre, deux mois exactement après ses funérailles.

Gilad a été enterré le 13 octobre à Gan Yavne. Lorsque Gilad et Jinky se sont rencontrés, Jinky, originaire des Philippines, était en possession d’un visa de travail. Elle se bat aujourd’hui pour rester dans le pays et élever sa fille près des grands-parents israéliens de cette dernière.

Gilad, qui travaillait comme ingénieur électricien chez Intel en grande partie pour financer sa passion pour la photographie, était sorti de chez lui pour aller photographier les roquettes et les interceptions le 7 octobre. Il avait toujours son appareil photo à portée de main. Il a pris, entre autres photos, celles de terroristes du Hamas traversant la frontière en parapente. Ce sont les derniers clichés qu’il a pris avant d’être assassiné.

« Nous lui avions dit de rester à l’intérieur, mais Gilad est Gilad », a déclaré son père, Meir, à Ynet. La personne qui a retrouvé son corps a également récupéré son appareil photo et l’a remis à sa famille qui a téléchargé les images qu’il avait prises juste avant sa mort.

Sa mère, Izabella, a écrit sur Facebook que « mon cher fils dépassait de loin tous les autres. C’était le pilier de la famille. Il aidait tout le monde. Il était toujours de bonne humeur et avait un cœur d’or. Il vit désormais dans mon cœur ».

Son père, Meir, a déclaré à Ynet que « mon fils unique était exceptionnel, il avait un bon cœur et était aussi pur qu’un enfant, il donnait à autrui tout ce qu’il avait et tout ce qu’il possédait. C’était une âme libre », qui a voyagé dans de nombreux endroits du monde.

Le cousin de Kfir, Eyal Yoseftal, lui a rendu hommage sur Facebook, évoquant ses « voyages autour du monde dans les endroits les plus sauvages en compagnie de photographes de renom », et précisant qu’il avait également vécu aux États-Unis pendant dix ans avant de revenir en Israël, où il vivait avec ses deux chats chéris.

« Tu étais, en quelque sorte, comme un enfant qui n’était pas disposé à ne pas obtenir ce que tu voulais », a-t-il écrit, précisant qu’il était allé travailler pour Intel « en disant ‘j’ai besoin d’un emploi bien rémunéré pour pouvoir financer ce que je veux faire' ».

Yoseftal a déclaré que le jeudi précédant son assassinat, « tu as envoyé des vidéos à Jinky pour lui montrer comment tu avais nettoyé et arrangé toute la maison pour accueillir Zoé dans le monde, tu avais pensé à tout ! »

Son amie Tamar Amit a écrit : « Tous ceux qui n’ont pas connu Gilad, ont raté une grande occasion. Gilad faisait partie de ces personnes qui changent votre vie dès la première fois que vous le rencontrez. Un véritable ami, qui donne de sa personne même lorsque vous ne le demandez pas. Qui se met en colère si vous ne le prenez pas. »

Amit avait ajouté que même si Gilad n’est plus là, « ses chats sont là, sa petite amie bien-aimée est là, son bébé est presque là. Nous nous occuperons de tout le monde pour lui, car c’est ce qu’il aurait fait pour nous ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.