Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Guy Ilouz, qui avait été pris en otage à la rave-party le 7 octobre, est mort

Son ancien lycée de Raanana espérait que Guy Ilouz, 26 ans, reviendrait - mais il a annoncé que "aujourd'hui, nous avons été informés du fait qu'il ne rentrera jamais"

Guy Ilouz a été fait prisonnier par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 lors de la rave Supernova dans le désert. (Crédit : Autorisation)
Guy Ilouz a été fait prisonnier par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 lors de la rave Supernova dans le désert. (Crédit : Autorisation)

Un Israélien enlevé et amené dans la bande de Gaza pendant l’attaque dévastatrice commise par le groupe terroriste du Hamas dans le sud d’Israël, le 7 octobre, est mort, a annoncé son lycée jeudi.

Guy Ilouz, 26 ans, se trouvait au festival de musique électronique Supernova, près de Reim, quand il a été kidnappé par les terroristes.

« Nous avons prié et espéré, pendant de nombreuses semaines, que Guy reviendrait mais aujourd’hui, nous avons été informés qu’il ne rentrera pas », a fait savoir le lycée Mor Metro-West de Raanana dans un post écrit sur Facebook, le lycée qu’Ilouz avait fréquenté.

Aucun détail n’a été révélé sur la cause et sur la date de sa mort. Il n’y a pas eu de confirmation apportée par l’armée israélienne qui, vendredi, avait annoncé le décès de plusieurs autres Israéliens qui se trouvaient dans les geôles des factions terroristes au sein de l’enclave côtière.

Le lycée a noté qu’Ilouz était le sixième ancien élève à avoir trouvé la mort depuis le 7 octobre.

« Guy était un homme d’amour, de bonheur et de rire », a ajouté l’établissement scolaire. « La musique aura accompagné Guy pendant toute sa vie et jusqu’au jour de sa mort. »

Les photos des personnes tuées et retenues en captivité par les terroristes du Hamas pendant leur attaque de la rave-party Supernova, dans le sud d’Israël, affichées sur le site même d’événement alors que des DJ israéliens passent de la musique en commémoration du massacre du 7 octobre à proximité du kibboutz Reim, le 28 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)

Ilouz, ingénieur du son pour des musiciens israéliens – il avait travaillé avec Matti Caspi, Shalom Hanoch et d’autres – avait tenté de fuir les terroristes en compagnie de quatre de ses amis dans sa jeep blanche. Il avait appelé son père, Michel Ilouz.

« Papa, papa, je t’aime » avait-il dit. « Je voulais te dire que je t’aime si quelque chose devait m’arriver. »

Michel Ilouz avait répondu à son fils de ne pas lui dire adieu.

Les amis qui se trouvaient dans un deuxième véhicule, derrière lui, étaient parvenus à prendre la fuite mais les hommes armés avaient ouvert le feu sur sa voiture dont quatre passagers avaient été tués.

Il avait réussi à sortir de la voiture et à grimper dans un arbre. C’est là qu’il se trouvait lorsqu’il s’était entretenu pour la dernière fois avec sa famille.

Son père, Michel, était allé chercher Guy sur les routes et dans les champs, aux abords du festival et il avait finalement retrouvé le véhicule, sans aucune trace de son fils ou de son corps.

Michel Ilouz, propriétaire du restaurant Hummus Asli à Tel Aviv, avait demandé à ses employés arabes de garder un œil sur les chaînes de télévision arabes pour voir si Guy y serait mentionné.

Le 11e jour, l’un de ces employés avait transmis à Michel une vidéo montrant un terroriste du Hamas annonçant la mort du jeune homme.

Michel avait envoyé les images à Gal Hirsch, le responsable, pour le gouvernement, du dossier des citoyens kidnappés et portés-disparus, qui avait indiqué à la famille Ilouz de ne pas accorder de crédibilité à la séquence. Hirsch avait ultérieurement déclaré à la famille que Guy était maintenu en otage à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.