Hébron : Heurts entre Palestiniens et soldats au Tombeau des Patriarches
Rechercher

Hébron : Heurts entre Palestiniens et soldats au Tombeau des Patriarches

Ce sont des travaux commencés lundi - qui prévoient une accessibilité pour les personnes en situation de handicap - qui ont entraîné ces affrontements

Des manifestants palestiniens courent pour éviter les gaz lacrymogènes pendant des affrontements avec les forces israéliennes de sécurité lors d'une manifestation qui a eu lieu après la prière du vendredi à la mosquée Ibrahimi (Tombeau des patriarches), le 13 août 2021. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)
Des manifestants palestiniens courent pour éviter les gaz lacrymogènes pendant des affrontements avec les forces israéliennes de sécurité lors d'une manifestation qui a eu lieu après la prière du vendredi à la mosquée Ibrahimi (Tombeau des patriarches), le 13 août 2021. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Des Palestiniens se sont brièvement opposés aux soldats israéliens à Hébron, vendredi, suite à des travaux de construction lancés au Tombeau des Patriarches. Ces travaux ont pour objectif de rendre le site accessible aux personnes en situation de handicap.

Des photos ont montré des soldats de la police des frontière en train de lancer des grenades incapacitantes et des gaz lacrymogènes en direction de Palestiniens venus manifester aux abords du tombeau.

Les travaux ont commencé lundi. Jeudi, les mosquées locales, à Hébron, ont appelé les Palestiniens à venir à la prière du vendredi et à une manifestation organisée sur le site, ont fait savoir les médias.

Il n’y aurait eu aucun blessé grave dans le cadre de ces heurts survenus après la prière du vendredi.

Le mois dernier, le ministre de la Défense Benny Gantz avait donné son feu vert à ce plan très attendu portant sur l’accessibilité du site aux personnes en situation de handicap – qu’il s’agisse de fidèles israéliens ou palestiniens.

Des Palestiniens prient pour la prière du vendredi au cours d’une manifestation contre la construction de structures qui permettront aux personnes en situation de handicap de se rendre sur le Tombeau des patriarches à Hébron, en Cisjordanie, le 13 août 2021. (Crédit : AP/Majdi Mohammed)

« Le Tombeau des Patriarches est un site sacré et historique et, au 21e siècle, il est impensable qu’un site d’une telle importance pour les Juifs et pour les musulmans ne soit pas accessible à toutes les populations indépendamment de leur religion, de leur race ou de leur sexe », avait dit Gantz à ce moment-là.

Le site, qui est sacré pour les Juifs comme pour les musulmans, n’est actuellement accessible que par ses escaliers emblématiques. Le projet de 4,1 millions de dollars comprend un ascenseur, une voie qui reliera l’entrée au parking, et un pont reliant pour sa part l’ascenseur à l’entrée.

La municipalité de Hébron et le Waqf, qui supervise les lieux saints musulmans dans les territoires palestiniens, se sont opposés à ce qu’ils considèrent comme une « expropriation » de terrains palestiniens pour les besoins du projet.

Des agents de la police des frontières sont déployés lors d’une manifestation de fidèles palestiniens après la prière du vendredi au Tombeau des patriarches, à Hébron, le 13 août 2021. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Afin de continuer les travaux de construction sur le site, le Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), rattaché à l’armée, a émis une ordonnance d’acquisition des parcelles concernées l’année dernière, a noté le site Walla.

Certains ont accusé Israël d’avoir violé les accords conclus avec les Palestiniens, l’Autorité palestinienne étant la seule compétente en termes de planification au Tombeau des Patriarches.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...