Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Images bouleversantes d’Emily Hand et Hila Rotem retrouvant leurs familles

Les familles ont versé des larmes de joie en retrouvant leurs proches retenus en otage depuis 50 jours dans la bande de Gaza - huit enfants, quatre mères et une jeune femme

Tom Hand embrasse sa fille Emily Hand alors qu'ils se retrouvent, aux petites heures du 26 novembre 2023. (Armée de défense israélienne)
Tom Hand embrasse sa fille Emily Hand alors qu'ils se retrouvent, aux petites heures du 26 novembre 2023. (Armée de défense israélienne)

L’armée israélienne a publié des photos et des vidéos des retrouvailles des 13 otages israéliens qui ont été libérés samedi soir avec leurs proches – avec notamment une séquence montrant Emily Hand, 9 ans, revoyant son père, Tom, pour la première fois depuis 50 jours et Hila Rotem, 13 ans, accueillie et embrassée par son oncle.

En violation de l’accord conclu par l’intermédiaire du Qatar sur la remise en liberté des captifs, le groupe terroriste du Hamas a relâché Rotem sans sa mère.

Ce groupe – c’est le deuxième à être libéré dans le cadre de la trêve temporaire – était constitué de huit enfants, de quatre mères et d’une jeune femme.

Les 13 captifs sont revenus sur le sol israélien dans la nuit de samedi à dimanche après un retard éprouvant de plusieurs heures qui a menacé de faire s’effondrer l’accord de trêve temporaire.

Quatre ressortissants thaïlandais ont aussi été relâchés dans le cadre d’un autre accord négocié par l’Égypte avec l’aide du Qatar et de l’Iran. Des informations initiales avaient laissé entendre qu’il pourraient être sept à quitter les geôles du Hamas dans la soirée de samedi.

La majorité des otages libérés samedi habitent le kibboutz Beeri, qui a été l’une des communautés les plus durement frappées, le mois dernier, quand des milliers de terroristes originaires de Gaza ont envahi le sud de l’État juif et tué environ 1200 personnes, des civils en majorité, dans leurs habitations et dans une rave-party, prenant également environ 240 personnes en otage.

Hila Rotem, 13 ans, est embrassée par son oncle alors qu’ils se retrouvent, aux petites heures du 26 novembre 2023. (Armée israélienne)
Hila Rotem, 13 ans, est embrassée par son oncle alors qu’ils se retrouvent, aux petites heures du 26 novembre 2023. (Armée de défense israélienne)

Des vidéos ont aussi montré Adi Shoham et sa petite fille de trois ans, Yahel, ainsi que Shiri Weiss et sa fille âgée de 18 ans, Noga, accueillies par les soldats israéliens après leur libération.

Adi Shoham et sa fille Yahel, âgée de trois ans, sont reçues par des soldates de Tsahal après avoir été libérées par le groupe terroriste du Hamas, le 25 novembre 2023. (Armée de défense israélienne)
Noga Weiss, 18 ans, à droite, et sa mère Shiri Weiss, 53 ans, deuxième à droite, sont reçues par des soldats de Tsahal après avoir été libérées par le groupe terroriste palestinien du Hamas, le 25 novembre 2023. (Armée de défense israélienne)

Dimanche matin, l’hôpital Sheba de Ramat Gan a annoncé que douze des treize otages libérés avaient passé la nuit dans son enceinte et qu’aucun d’entre eux n’avait nécessité de soins urgents.

« Après une longue nuit d’attente, à environ 3 heures 30 du matin, 12 otages ont été transférés ici et je suis heureux de vous informer que si les journées de captivité apparaissent visiblement chez eux, aucun d’entre eux n’a nécessité d’intervention urgente et immédiate », a dit le chef de l’hôpital pour enfants, Itai Pessach. « Nous continuerons à les soutenir physiquement et psychologiquement ».

Emily Hand retrouve son père aux premières heures du 26 novembre 2023. (Crédit : Armée de défense israélienne)

La 13e otage libérée samedi soir par les terroristes du Hamas, Maya Regev, 21 ans, blessée par balle le 7 octobre, a été pour sa part hospitalisée à Beer Sheva. Le directeur de l’hôpital Soroka, Shlomi Kodesh, a indiqué dimanche matin qu’elle était dans un état modéré.

Regev, qui avait été enlevée avec son frère Itay, 18 ans, lors du festival de musique électronique Supernova qui était organisé aux abords du kibboutz Reim, le 7 octobre, devra subir une série d’interventions chirurgicales et elle devrait se rétablir totalement de ses blessures.

Son frère est, pour sa part, encore retenu en captivité par le Hamas à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.