Iran, aide à Gaza, retour des captifs: Ashkenazi et Gantz échangent avec Blinken
Rechercher

Iran, aide à Gaza, retour des captifs: Ashkenazi et Gantz échangent avec Blinken

L'échange a été décrit par le ministre des Affaires étrangères israélien comme une « réunion très importante »; Gantz a expliqué son approche pour reconstruire Gaza, - pas le Hamas

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avec le ministre des Affaires étrangères israélien Gabi Ashkenazi, à son arrivée à l'aéroport Ben Gurion à Tel Aviv, le 25 mai 2021. (Crédit : Alex Brandon / POOL / AFP)
Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avec le ministre des Affaires étrangères israélien Gabi Ashkenazi, à son arrivée à l'aéroport Ben Gurion à Tel Aviv, le 25 mai 2021. (Crédit : Alex Brandon / POOL / AFP)

Le ministre des Affaires Etrangères, Gabi Ashkenazi, a conclu mardi ce qu’il a décrit comme une réunion « très importante » après s’être entretenu avec son homologue américain Antony Blinken à Jérusalem.

Ashkenazi a tweeté : « Nous avons discuté des suites de l’opération ‘Gardien des Murs’, et de l’importance de nos relations avec les États-Unis. Nous avons parlé en détail des questions régionales et de l’importance de renforcer et d’élargir le cercle de la paix. Au cours des deux dernières semaines, les États-Unis ont une fois de plus prouvé qu’ils étaient notre plus proche allié. J’ai remercié le Secrétaire Blinken pour le soutien total et inébranlable des Etats-Unis, et leur reconnaissance permanente du droit d’Israël à défendre ses citoyens. »

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz avait auparavant fait part à M. Blinken de sa volonté d’aider à la reconstruction de Gaza « en renforçant l’Autorité palestinienne, tout en affaiblissant les capacités militaires d’organisations terroristes », en référence au Hamas.

« Il y a beaucoup de travail devant nous pour restaurer l’espoir, le respect et une certaine confiance entre les deux camps. Nous avons vu où mènent les autres options et cela doit nous pousser à redoubler d’efforts pour préserver la paix », a déclaré M. Blinken à Jérusalem.

Gantz l’a remercié du soutien de Washington au droit d’Israël de défendre ses citoyens contre les tirs de roquettes du Hamas, et sa condamnation de l’antisémitisme au cours de la guerre de 11 jours à Gaza, indique son bureau.

« Le Ministre de la Défense a présenté au Secrétaire d’Etat les principes formulés par l’Establishment de la Défense, pour obtenir une tranquillité à long terme, faire revenir les garçons [les corps des soldats de Tsahal tués à Gaza en 2014 et détenus par le Hamas et deux civils qui sont entrés de le propre chef], et renforcer l’Autorité palestinienne tout en nuisant aux capacités militaires des groupes terroristes à Gaza », en référence notamment au Hamas et au Jihad islamique, soutenus tous les deux par l’Iran.

« Gantz a également discuté avec Blinken des besoins d’Israël en matière de sécurité, du maintien de son avantage militaire dans la région, et de la nécessité d’agir pour empêcher les avancées nucléaires de l’Iran, dans le cadre des discussions qui ont lieu actuellement sur cette question », indique le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...