Rechercher

Iran : le film « Troisième Guerre mondiale » sélectionné pour les Oscars

Le réalisateur du film, Houman Seyyedi, 41 ans, a remporté le prix Orizzonti du meilleur film pour cet ouvrage au 79e Festival international du film de Venise

Le film « Troisième Guerre mondiale » du réalisateur iranien Houman Seyyedi, primé à la dernière Mostra de Venise, a été choisi pour représenter la République islamique aux prochains Oscars, a annoncé la Fondation Farabi pour le cinéma.

« Après avoir visionné 75 films, le comité de sélection a choisi à l’unanimité Jang-e Jahani Sevom (Troisième Guerre mondiale, en persan) pour représenter le cinéma iranien » à la prestigieuse compétition américaine, a indiqué la fondation dans un communiqué.

Il s’agit de l’histoire de Chakib, un ouvrier sans abri qui devient par hasard l’acteur d’un film sur les atrocités commises par Adolf Hitler durant la Seconde Guerre mondiale, d’après le site du la Mostra de Venise.

Le réalisateur du film, Houman Seyyedi, 41 ans, a remporté le prix Orizzonti du meilleur film pour cet ouvrage au 79e Festival international du film de Venise qui s’est achevé le 10 septembre.

Egalement acteur et scénariste, il avait aussi obtenu le prix de la meilleure interprétation et du meilleur scénario au festival cinématographiques Fajr de Téhéran en 2014 et 2017.

Le comité a choisi le film notamment pour « son niveau technique élevé, sa réalisation exceptionnelle et son scénario novateur », a indiqué à l’agence officielle Irna, Parviz Sheikhtadi, porte-parole du comité de sélection.

Depuis 1994, la Fondation Farabi sélectionne quasiment tous les ans un film iranien pour participer aux Oscars.

Le célèbre réalisateur iranien Asghar Farhadi a remporté à deux reprises l’Oscar du meilleur film étranger, en 2011 pour « Une séparation » puis en 2017 pour « Le Client », une coproduction française.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...