Rechercher

Israël a autorisé les plans de 4 427 logements dans les implantations de Cisjordanie

La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked a qualifié cet événement de « fête pour le mouvement des implantations »

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des travaux de construction dans l’implantation de Givat Zeev, en Cisjordanie, près de Jérusalem, le 10 mai 2022. (Crédit: Ahmad Gharabli/AFP)
Des travaux de construction dans l’implantation de Givat Zeev, en Cisjordanie, près de Jérusalem, le 10 mai 2022. (Crédit: Ahmad Gharabli/AFP)

L’organe du ministère de la Défense qui autorise la construction en Cisjordanie a finalement donné son feu vert aux plans de 4 427 nouvelles habitations dans les implantations israéliennes de Cisjordanie.

Les 25 plans inscrits au registre ont tous été avancés par la sous-commission de planification du ministère de la Défense. Plus de la moitié des logements ont reçu l’approbation finale pour leur construction.

Si certains des projets déjà avancés lors de la première partie de la réunion de jeudi concernent des implantations situées à proximité de la Ligne verte, d’autres plans qui devraient être approuvés concernent des implantations situées dans les profondeurs de la Cisjordanie, à l’Est de la barrière de sécurité. Il y a notamment la construction de 56 habitations à Negohot, qui avanceront au stade de « dépôt » ; ainsi qu’un plan qui implique 534 logements à Shevut Rachel qui devraient pour sa part entrer dans la toute dernière phase de planification.

Outre l’ajout de milliers de nouveaux logements, les plans légalisent rétroactivement les avant-postes de Mitzpeh Dani et Oz V’gaon. Le premier est un quartier sauvage de l’implantation de Maaleh Michmash, au cœur de la Cisjordanie, et le second est une réserve naturelle et un centre d’éducation qui avaient été construits suite à l’enlèvement et au meurtre de trois adolescents israéliens, Gile  ad Shaer, Eyal Yifrach et Naftali Fraenkel, pendant l’été 2014.

Dans un tweet de célébration en réponse à la nouvelle de l’approbation de Mitzpeh Dani, la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked a qualifié cet événement de « fête pour le mouvement des implantations ».

Mossi Raz, député du parti de gauche Meretz, membre de la coalition, a qualifié les unités de logement de « 4 000 pas en arrière par rapport à la paix, à la sécurité, à l’éthique et à la justice ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...