Une Israélienne : Alitalia a détruit ma viole de gambe vieille de 300 ans
Rechercher

Une Israélienne : Alitalia a détruit ma viole de gambe vieille de 300 ans

Myrna Herzog affirme que la compagnie aérienne italienne a jusqu'ici refusé d'assumer ses responsabilités concernant l’instrument endommagé en vol ; la compagnie dit enquêter

La viole de Myrna Herzog (Crédit : Facebook)
La viole de Myrna Herzog (Crédit : Facebook)

Une musicienne israélienne a blâmé la compagnie aérienne italienne Alitalia après que son alto du 17ème siècle a émergé « sauvagement vandalisé » du vol.

Dans un post sur Facebook mercredi, Myrna Herzog a publié des photos de sa « viole de gambe Lewis du 17ème siècle», gravement endommagée, qui, selon elle, était «comme si une voiture lui est passée dessus».

Herzog a déclaré que le dommage s’était produit alors que la compagnie aérienne lui avait assuré que l’instrument serait « pris à la main en rentrant et en sortant de l’avion ». Les photos de l’instrument qu’elle a postées sur Facebook ont montré qu’il a été transporté avec un grand autocollant « fragile » dessus.

Elle a dit qu’Alitalia a refusé de prendre ses responsabilités et a prétendu que la compagnie « déteste les musiciens ».

Herzog a imploré d’autres personnes à partager son post, ce qui a provoqué une forte réaction des utilisateurs de médias sociaux contre la compagnie.

En réponse à un message sur sa page Facebook, Alitalia a déclaré : « Nous regrettons ce qui est arrivé à Mme Myrna Herzog et nous menons toutes les enquêtes nécessaires. »

Cependant, la compagnie a déclaré que la pratique courante concernant les instruments délicats était d’acheter un siège supplémentaire et que « selon une enquête préliminaire, aucune demande n’a été présentée par le passager ni lors de la réservation ni au départ de Rio de Janeiro. »

Alitalia a déclaré qu’Herzog avait été informée de la possibilité d’acheter un autre siège « mais elle a refusé. » Bien qu’elle ait semblé nier toute responsabilité, la compagnie aérienne a déclaré qu’elle « procéderait, après avoir établi les faits, au remboursement conformément à la réglementation internationale en vigueur ».

D’après son profil sur le site de l’Ensemble Phoenix, dont elle est directrice musicale, Herzog en 1992 a
immigré du Brésil en Israël, elle était considérée comme « l’altiste le plus éminent » de son pays. En tant qu’altiste, elle a joué dans le monde entier, y compris avec l’Orchestre philharmonique d’Israël, selon le site Web de l’Ensemble Phoenix.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...