Israël approuve 800 nouveaux logements à Jérusalem Est et en Cisjordanie
Rechercher

Israël approuve 800 nouveaux logements à Jérusalem Est et en Cisjordanie

Suite aux attaques, Netanyahu déclare que les implantations doivent être renforcées ; 600 nouveaux logements approuvés dans le quartier arabe de Beit Safafa

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu préside la réunion gouvernementale hebdomadaire dans ses bureaux à Jérusalem, le 3 juillet 2016. (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu préside la réunion gouvernementale hebdomadaire dans ses bureaux à Jérusalem, le 3 juillet 2016. (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Avigdor Liberman ont approuvé dimanche un projet de construction de 800 nouveaux logements à Jérusalem Est et dans les zones environnantes, ainsi que des centaines de nouvelles maisons dans un quartier arabe de Jérusalem Est.

Selon le projet, 560 nouveaux logements seront construits à Maale Adumim, une implantation de Cisjordanie située juste à côté de la capitale, 140 logements ont été approuvés à Ramot, quartier juif de Jérusalem Est, et 100 dans le quartier de Har Homa, dans le sud est de Jérusalem.

Le lobby Eretz-Israël à la Knesset, présidé par les députés Yoav Kisch (Likud) et Bezalel Smotrich (HaBayit HaYehudi), a salué le projet de Maale Adumim et appelé à ce que les implantations fassent partie d’Israël. Le lobby a lancé dimanche une campagne intitulé « C’est le moment pour la souveraineté », en coopération avec la municipalité de Maale Adumim.

Netanyahu et Liberman ont aussi autorisé la construction de 600 nouveaux logements à Beit Safafa, quartier arabe de Jérusalem Est, un geste critiqué par Zeev Elkin (Likud), ministre des Affaires de Jérusalem.

Coalition chairman Zeev Elkin (photo credit: Uri Lenz/Flash90)
Zeev Elkin, ministre des Affaires de Jérusalem (Likud), à la Knesset. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Elkin a salué la construction mais déclaré que les projets de construction devaient aussi être approuvés pour le quartier juif prévu de Givat Hamatos, qui jouxte Beit Safafa.

« Ceux qui veulent maintenir une majorité juive dans la capitale ne peuvent pas promouvoir la construction uniquement pour la population arabe », a déclaré Elkin.

« Six cent nouveaux logements pour les résidents arabes de Beit Safafa [constituent] principalement la partie arabe du futur quartier de Givat Hamatos. Vous ne pouvez pas approuver la construction pour les arabes à Givat Hamatos sans développer aussi la construction pour les juifs dans le même quartier », a-t-il ajouté.

Elkin a appelé Netanyahu à « approuver la construction à Givat Hamatos pour les juifs aussi ; Jérusalem a urgemment besoin de ce quartier et [de l’approbation] de plus de 2 000 logements. »

Le ministre a déclaré que le quartier avait une « valeur stratégique pour le développement de Jérusalem. »

Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)
Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)

L’annonce a eu lieu au lendemain de l’approbation par Netanyahu et Liberman de la construction de 42 nouveaux logements à Kiryat Arba, une implantation de Cisjordanie, près de Hébron, où Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, a été poignardée à mort jeudi matin par un terroriste palestinien dans sa chambre.

Les nouvelles maisons s’inscrivent dans une série de mesures annoncées par le gouvernement israélien en réponse à l’attaque terroriste de Kiryat Arba, et d’une autre attaque qui a eu lieu vendredi près de Hébron, où une famille a été prise pour cible dans sa voiture par des tirs de terroristes palestiniens sur la route 60. Miki Mark, directeur de la yeshiva orthodoxe de l’implantation d’Otniel, a été tué et sa femme est grièvement blessée. Deux de leurs enfants, qui étaient avec eux dans la voiture, sont également blessés.

Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste le 1er juillet 2016. (Crédit : Facebook)
Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste le 1er juillet 2016. (Crédit : Facebook)

Pendant la réunion gouvernementale hebdomadaire dimanche, Netanyahu a déclaré que son gouvernement avançait une série de mesures en réponse aux attaques, dont un « effort spécial pour renforcer les communautés [de Cisjordanie]. »

« Nous soumettrons un plan spécial pour Kiryat Arba à la prochaine réunion de cabinet, et mes directives aux ministre, qui seront de combiner des mesures dans tous les ministères pour aider les communautés de Judée et Samarie », a déclaré Netanyahu.

En réponse aux attaques depuis jeudi, l’armée israélienne a renforcé sa présence en Cisjordanie en envoyant deux bataillons pour aider à la sécurisation des implantations et des routes principales empruntées par les Israéliens.

Israël a également imposé des fermetures sur Hébron et le village palestinien de Bani Naim, ville natale du tueur d’Ariel. Les permis de travail des habitants de la ville ont été annulés en réponse aux attaques.

Des politiciens et des personnages publics ont demandé une réponse dure aux violences mortelles, comme l’expulsion de la famille des terroristes vers la bande de Gaza ou la Syrie, comme l’a suggéré Yisrael Katz, ministre Likud des Transports et des Renseignements.

Les annonces de construction ont eu lieu alors que le rapport du Quartet publié jeudi demandait qu’Israël prenne des mesures urgentes pour cesser l’expansion des implantations en Cisjordanie, la citant comme l’une des trois « tendances négatives » qui doivent être rapidement inversées pour maintenir vivant l’espoir d’un accord de paix israélo-palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...