Israël aurait envoyé de l’aide en Indonésie suite au tremblement de terre
Rechercher

Israël aurait envoyé de l’aide en Indonésie suite au tremblement de terre

Une équipe s'apprêterait à se rendre dans les jours à venir dans les zones touchées, où 1 400 personnes sont mortes et 200 000 sont dans le besoin

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Des secouristes recherchent des survivants dans une maison effondrée à Balaroa, Palu occidental, dans le centre de Sulawesi, en Indonésie, le 3 octobre 2018, après qu'un tremblement de terre et un tsunami ont frappé la région le 28 septembre. (AFP/Yusuf Wahil)
Des secouristes recherchent des survivants dans une maison effondrée à Balaroa, Palu occidental, dans le centre de Sulawesi, en Indonésie, le 3 octobre 2018, après qu'un tremblement de terre et un tsunami ont frappé la région le 28 septembre. (AFP/Yusuf Wahil)

Israël aurait envoyé de l’aide à l’Indonésie à la suite d’un tremblement de terre et d’un tsunami dévastateurs qui ont tué plus de 1 400 personnes dans ce pays insulaire du Pacifique.

Israël, qui n’a pas de relations diplomatiques avec l’Indonésie, a envoyé des purificateurs d’eau dans les zones sinistrées par l’intermédiaire de la Croix-Rouge, a rapporté mercredi la chaîne publique israélienne Kan.

Le rapport indique également qu’une équipe de professionnels israéliens de l’aide humanitaire se prépare à se rendre dans la région dans les jours à venir.

Si tel est le cas, la décision de fournir de l’aide cinq jours après le tremblement de terre semble représenter un revirement.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Michael Oren, a tweeté que l’envoi de l’aide à l’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, témoignait « de la compassion et de l’humanité d’Israël, et de sa volonté à partager son expertise ».

Toutefois, le ministère des Affaires étrangères n’a pas confirmé qu’Israël avait envoyé une aide à l’Indonésie. Interrogés par le Times of Israel à plusieurs reprises depuis le tremblement de terre de vendredi sur la question de savoir si Israël allait envoyer de l’aide à l’Indonésie, le ministère et le cabinet du Premier ministre ont refusé de répondre. Interrogés par la suite sur les raisons pour lesquelles Israël n’envoyait pas d’aide, ils ont de nouveau refusé de commenter.

Par le passé, Israël a envoyé d’importantes délégations dans les zones sinistrées et a proposé d’envoyer de l’aide aux pays avec lesquels il n’a pas de relations diplomatiques.

Des équipes de l’armée israélienne ont fourni des secours et des services médicaux après un tremblement de terre en Turquie en 1999, un tremblement de terre en Haïti en 2010, un typhon aux Philippines en 2013 et, plus récemment, un tremblement de terre au Népal en 2015.

L’année dernière, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a offert son aide aux victimes du tremblement de terre en Iran et en Irak, deux pays avec lesquels Israël n’a pas de relations diplomatiques ; ces offres ont été rejetées.

Vendredi, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 a frappé l’île de Sulawesi, dans le centre de l’Indonésie, et provoqué un tsunami. Des centaines de personnes sont mortes des suites de cette catastrophe naturelle.

Près de 200 000 personnes ont besoin d’une aide d’urgence, selon les Nations unies, dont des dizaines de milliers d’enfants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...