Israël frappe des positions du Hamas à Gaza après un tir de roquette
Rechercher

Israël frappe des positions du Hamas à Gaza après un tir de roquette

L’armée indique avoir ciblé des infrastructures dans le nord et le sud du territoire après le tir de roquette qui a touché la région de Shaar HaNeguev

Un avion de chasse israélien F-15I. Illustration. (Crédit : Tsahi Ben-Ami/Flash90)
Un avion de chasse israélien F-15I. Illustration. (Crédit : Tsahi Ben-Ami/Flash90)

L’aviation israélienne a bombardé lundi soir deux positions du Hamas dans le nord et le sud de la bande de Gaza, en réponse à un tir de roquette qui a explosé dans le sud d’Israël, a annoncé l’armée.

Le projectile a atteint le secteur de Shaar HaNeguev sans faire ni victime ni dégât.

« En réponse à ce projectile », l’armée israélienne a mené des raids aériens qui, selon des sources palestiniennes et des témoins, ont touché au moins trois positions différentes sur Gaza, avec des positions du Hamas frappées près de Rafah, dans le sud du territoire, de Gaza Ville, dans le nord, et dans un terrain vague au sud-est de Gaza Ville.

« Deux avions ont ciblé deux infrastructures militaires appartenant à l’organisation terroriste du Hamas », a indiqué l’armée israélienne.

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, vue depuis le sud de la frontière entre Israël et Gaza, le 10 juillet 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)
Une roquette tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, vue depuis le sud de la frontière entre Israël et Gaza, le 10 juillet 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)

Le ministère de la Santé du Hamas a indiqué qu’il n’avait pas de rapports faisant état de personnes blessées, mais un photographe de l’AFP à Gaza a affirmé avoir vu au moins un homme en sang, dans une maison située non loin de la base, qui a été pris en charge afin d’être soigné.

Le lancement du projectile sur Israël de lundi soir a été revendiqué par un groupe salafiste lié à l’Etat islamique, selon les médias israéliens.

Israël en fait toutefois porter la responsabilité au Hamas, qui contrôle l’enclave palestinienne, et bombarde généralement les bases de sa branche armée en représailles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...