Jean-Marie Le Pen hospitalisé, mais ses jours ne sont « pas en danger »
Rechercher

Jean-Marie Le Pen hospitalisé, mais ses jours ne sont « pas en danger »

Le co-fondateur du FN avait déjà été hospitalisé en juin, pour une "complication pulmonaire dangereuse", après une première hospitalisation pour une grippe, début avril

Le fondateur du Front National de l'extrême-droite française et son ancien chef Jean-Marie Le Pen  durant une conférence de presse à Mormant, à proximité de Paris (Crédit : AFP Photo/Geoffroy Van Der Hasselt)
Le fondateur du Front National de l'extrême-droite française et son ancien chef Jean-Marie Le Pen durant une conférence de presse à Mormant, à proximité de Paris (Crédit : AFP Photo/Geoffroy Van Der Hasselt)

Le cofondateur du Front national (FN, extrême droite), Jean-Marie Le Pen, 90 ans, a été hospitalisé mardi soir, près de Paris, en raison d’une « fièvre persistante », mais ses jours ne sont « pas en danger », a annoncé son entourage à l’AFP.

« L’entourage médical de M. Jean-Marie Le Pen a estimé nécessaire une hospitalisation afin de prévenir toute complication », a écrit dans un communiqué son cabinet.

L’ancien dirigeant du Front national, rebaptisé en juin Rassemblement national (RN), « est d’humeur positive » mais il a dû « reporter la plupart de ses engagements dans les prochains jours », a précisé son conseiller, Lorrain de Saint Affrique.

M. Le Pen, qui a présidé le FN pendant près de 40 ans, avait déjà été hospitalisé une dizaine de jours en juin près de Paris, pour une « complication pulmonaire dangereuse » d’origine bactérienne, après une première hospitalisation pour une grippe contractée début avril. Il avait fêté ses 90 ans à l’hôpital, le 20 juin.

Sa fille, Marine Le Pen, qui lui a succédé en 2011, lui avait rendu visite alors que le père et la fille sont politiquement brouillés. Marine Le Pen avait exclu son père du FN en 2015 pour ses propos polémiques sur les chambres à gaz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...