La Cour Suprême autorise la destruction de la maison de la famille d’un terroriste
Rechercher

La Cour Suprême autorise la destruction de la maison de la famille d’un terroriste

La Cour Suprême d’Israël rejette l’appel judiciaire de "HaMoked : Centre pour la Défense de l’individu" et autorise la démolition de la maison du terroriste qui a assassiné le rabbin Mike Mark

Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste près de Hébron, le 1er juillet 2016. (Crédit : autorisation)
Le rabbin Miki Mark, assassiné dans une attaque terroriste près de Hébron, le 1er juillet 2016. (Crédit : autorisation)

L’ONG de droite Im Tirtzu a salué la décision.

« Im Tirtzu salue la décision de la Cour Suprême d’autoriser la destruction de la maison du terroriste qui a assassiné le rabbin Miki Mark. Cette décision envoie un message clair aux gouvernements européens, qui financent des ONG radicales israéliennes pour soumettre des appels à la Cour Suprême d’Israël visant à réduire les capacités de dissuasion de l’armée israélienne », a déclaré Matan Peleg, le PDG d’Im Tirtzu, dans un communiqué.

Mark a été tué le 1er juillet par un tir d’une voiture qui roulait. Il voyageait sur la route 60 avec sa famille, à proximité de l’implantation d’Otniel où ils vivaient.

La femme de Mark, Hava, a été sérieusement blessée et deux de ses enfants ont été blessés dans l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...